Déroulement et efficacité des contrôles indépendants des pratiques d'audit: une analyse des interactions entre les participants

 

Mouna Hazgui

HEC Montréal

 

Domaine : gestion des organisations

Programme à la recherche pour la relève professorale

 Concours 2018-2019

La qualité de l'audit est toujours un sujet de préoccupation pour les législateurs, comme le montre la multiplication des contrôles visant à s'assurer de la compétence et de l'indépendance des auditeurs, souvent considérées comme les deux piliers de la qualité de l'audit. Depuis le début des années 2000, le travail de surveillance des auditeurs est confié à des inspecteurs indépendants, recrutés par l'autorité publique de régulation et dont le rôle est de contrôler les auditeurs financiers et de contribuer à l'amélioration de leurs pratiques. Aujourd'hui, on peut considérer que les pratiques d'inspection ont été suffisamment rodées et testées. Pourtant, les irrégularités observées dans les cabinets d'audit ne cessent d'augmenter et les connaissances que nous avons sur le déroulement de ces inspections et leurs conséquences sur les pratiques professionnelles sont très limitées (Johnson,2014; Dowling et al.2015).

Mon projet de recherche propose d'évaluer le déroulement et l'efficacité des contrôles indépendants de la qualité de l'audit en s'inscrivant dans une nouvelle perspective qui prête attention à la façon dont les participants interagissent. Ancrée dans une perspective théorique sociopolitique, ma recherche s'articule autour des interrogations suivantes: Comment se déroulent les contrôles de la qualité de l'audit? De quelle manière les participants interagissent-ils et gèrent-ils leurs désaccords? Comment l'approche d'inspection utilisée influence-t-elle les réponses des cabinets et, par conséquent, les pratiques professionnelles ?