Danse intensive : Conception et développement, à partir de la danse, d'une méthode d'évaluation des compétences non techniques en réanimation néonatale

 

Recherche intersectorielle - Programme Audace

Concours 2020-2021

 

Composition de l'équipe :

Ahmed Moussa   (Université de Montréal),  Responsable

Claude Julie Bourque,  (Université de Montréal),  Co-directrice

Nathalie Loye,  (Université de Montréal),  Co-directrice

Michael-Andrew Assaad,  (Université de Montréal),  Co-chercheur

Sylvie Fortin,  (Université du Québec à Montréal),  Co-chercheuse

Audrey Larone Juneau,  (Centre hospitalier universitaire Sainte Justine),  Co-chercheuse

Marc-Antoine Marquis,  (Centre hospitalier universitaire Sainte Justine),  Co-chercheur

Antoine Payot,  (Centre hospitalier universitaire Sainte Justine),  Co-chercheur

 

Domaine : Éducation, savoirs et compétences

Secteurs de la recherche : Sciences de la santé; Sciences humaines et sociales; Arts et lettres

 

Ce projet vise le développement d'une nouvelle approche méthodologique basée sur la danse pour décrire, enseigner et évaluer les compétences non techniques des équipes de réanimation en néonatologie. Les savoirs scientifiques et les connaissances techniques font l'objet de descriptions  fines et de grilles d'analyse validées et connues. Toutefois, de tels outils n'existent pas pour l'étude des compétences non techniques qui sont pourtant cruciales dans les situations de soins aigus pour assurer la fluidité, la rapidité et la sécurité des interventions et pour mieux gérer la situation et le stress des soignants et non-soignants en présence. Un sondage interne réalisé au cours de l'été 2019 (n = 125) en néonatologie au CHU Sainte-Justine montre que plus de la moitié des répondants ressentent fortement le besoin de formations en lien avec les compétences non techniques (leadership, communication dans l'équipe et avec les parents présents, contrôle du stress, contrôle des risques, etc.). Dans le contexte du déploiement de nouvelles interventions éducatives sous la forme de simulations in situ réalisées à l'unité de néonatologie au CHU Sainte-Justine, nous cherchons à développer de nouveaux outils scientifiques bien adaptés aux objectifs liés aux compétences non techniques. Les trois codirecteurs ont fait converger leurs expertises en médecine, éducation et sociologie pour cocréer de nouveaux modèles et ont recruté une cochercheuse en danse. Avec cette dernière, nous voulons développer de nouveaux outils et des méthodes innovantes pour capter et analyser scientifiquement les actions liées aux compétences non techniques en adaptant la méthode d'analyse du mouvement "Laban Movement Analysis" incluant la technique "Labanotation". Des tests préliminaires réalisés au cours de la dernière année se sont révélés très prometteurs. Des tests de prototype systématisés seront réalisés pendant une année à l'occasion de 25 activités de simulation in situ réalisées dans la chambre de simulation équipée (caméras, régie, mannequin haute-fidélité, etc.). Les enregistrements vidéo seront codés à l'aide de grilles de saisie et de catégorisation des données qui évolueront au fil du développement du projet. L'approche méthodologique et les outils qui seront ainsi produits serviront à améliorer la formation des professionnels impliqués dans ces événements aigus de réanimation, à mieux évaluer leurs compétences non techniques en continu, et éventuellement à améliorer la performance et les résultats des interventions réelles en néonatologie (survie, contrôle des risques).

Appel de propositions