Comprendre l'appropriation et l'usage d'outils cliniques standardisés : étude de cas auprès d'équipes interprofessionnelles en soutien à domicile

 

Gagnon, Dominique

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

 

Domaine : développement et fonctionnement des personnes et des communautés, et vie sociale

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

L'augmentation constante du nombre de personnes âgées (PA) en situation de perte d'autonomie a conduit à privilégier le domicile comme lieu de dispensations des services permettant de répondre à leurs besoins, ce qui a pour effet de complexifier l'organisation de ces services sur le plan de leur coordination, de leur qualité et de leur efficience. En ce sens, il importe notamment de renforcer la collaboration interprofessionnelle entre les divers groupes d'intervenants d'une même équipe de soutien à domicile (SAD) et de leur partenaire. L'implantation d'approches intégrées dans les CISSS vise à répondre à ces défis. Pour les professionnels œuvrant au SAD, ces approches intégratives nécessitent de s'approprier l'usage d'outils cliniques standardisés (OCS) facilitant l'échange d'informations et la coordination.

Or, le rapport qu'entretiennent les intervenants à l'usage de tels outils diffère d'un groupe professionnel à l'autre tout en étant fortement modulé par les contextes organisationnels et technologiques. Nous nous intéressons spécifiquement à l'usage d'OCS nouvellement introduits et qui sont jumelés à des systèmes d'information continue. Notre objectif consiste à comprendre le processus d'appropriation et l'usage des outils cliniques standardisés par les professionnels œuvrant en contexte de soutien à domicile et à identifier les éléments de contexte organisationnels et technologiques qui conditionnent ce processus. Cette étude qualitative de type étude de cas multiples imbriqués adoptera une perspective d'ergonomie cognitive. Elle contribuera à offrir de meilleurs services aux personnes âgées en favorisant le maintien de leur autonomie et leur participation sociale. En outre, elle contribuera à formation d'étudiants au processus de la recherche.