Changement climatique, migrations et santé dans les Antilles

 

Recherche intersectorielle - Programme Audace

Concours 2019-2020

 

Composition de l'équipe:

Patrick Cloos (Université de Montréal), responsable

Kate Zinszer (Université de Montréal), co-chercheuse

 

Domaine : Santé des populations

Secteurs de la recherche : Sciences humaines et sociales; Sciences de la santé

Le changement climatique  est l'un des grands défis de santé publique du XXIe siècle dans la mesure où ce phénomène a des conséquences potentiellement délétères sur les populations humaines et sur l'organisation des sociétés. Les Antilles sont particulièrement vulnérables au changement climatique qui semble augmenter l'intensification des événements extrêmes comme les ouragans. D'ailleurs en septembre 2017, la région des Antilles a été particulièrement touchée par deux ouragans de catégorie 5. La Dominique, située entre la Guadeloupe et la Martinique, a été dévastée par l'ouragan Maria qui a causé la mort de plus de trente personnes et provoqué le déplacement de milliers d'autres. Certaines ont quitté l'île pour la Guadeloupe, la Martinique et d'autres pays.

L'objectif de ce projet de recherche est de mieux comprendre: 1) l'expérience des changements environnementaux subis par les populations 2) le phénomène migratoire qui en découle 3) les impacts sur la santé de la population et 4) la manière dont ces études peuvent permettre de formuler une réponse aux phénomènes migratoires associés aux catastrophes climatiques dans les Antilles. Pour cela, cette recherche intersectorielle mobilisera les secteurs de l'environnement, de la santé et des sciences sociales dont la collaboration permettra d'apporter des éléments de réponse aux questions posées. Plusieurs disciplines de plusieurs universités au Québec, aux Antilles et aux États-Unis seront impliquées, notamment la santé publique, l'épidémiologie, la géographie, l'anthropologie et le travail social.

Des études empiriques quantitative et qualitative seront menées pour répondre à ces questions. Le volet épidémiologique tentera de mieux comprendre les effets des événements climatiques sur la santé de la population de la Dominique et visera à la mise en place d'indicateurs de surveillance épidémiologiques. Des entrevues seront réalisées en Dominique, en Martinique et en Guadeloupe avec des personnes déplacées et des responsables de la fonction publique. Celles-ci aideront à mieux comprendre les perceptions que ces acteurs ont de la vulnérabilité des personnes déplacées et des conséquences que les déplacements ont sur leur vie de tous les jours et sur leur santé. Par la suite, nous organiserons une réunion nationale en Dominique afin de communiquer les connaissances acquises par la recherche et de partager les points de vue des différentes parties prenantes communautaires et des services publics, ainsi que des organisations régionales.

La connaissance produite servira à mieux informer les parties prenantes locales, nationales et régionales pour protéger les populations et répondre aux phénomènes migratoires dans un contexte de changement climatique dans les Antilles.

Appel de propositions