Appropriation du vocabulaire spécialisé par les francophones : canaux de diffusion et modes d'intégration

 

Bruno Courbon

Université Laval

 

Domaine : langues et langage

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2013-2014

Même intégrés à l'usage courant, les vocables d'origine technique ou scientifique sont souvent considérés exclusivement comme des termes spécifiques à un domaine particulier. La propagation de termes spécialisés dans l'usage de non-experts a peu retenu l'attention. Que deviennent ces termes lorsque leur usage dépasse les limites du groupe qui les employait à l'origine? Perdent-ils de leur valeur sémantique originelle? Gagnent-ils en polysémie? Changent-ils de nature au moment de leur appropriation par des non-experts? Y a-t-il héritage sémantique ou bien de nouveaux traits de sens sont-ils créés?

L'objectif de cette étude consiste à décrire le processus d'implantation dans l'usage ordinaire d'unités jusqu'alors connues des seuls spécialistes. Six familles de mots sont examinées, qui se rapportent à deux domaines de savoir dont le développement récent a eu une influence remarquable : la médecine (psychiatrie comprise) et l'informatique. L'approche historique permettra d'observer comment des unités lexicales spécialisées se diffusent et s'intègrent dans l'usage courant. Un corpus de dictionnaires généraux de la langue française et des corpus composés d'articles de presse généraliste et de forums de discussion seront examinés selon trois dimensions afin de réaliser un ensemble de portraits lexicologiques détaillés : dimension énonciative (dans quel contexte sont employés les vocabulaires et par qui?), dimension sociolinguistique (dans quels groupes sociaux sont-ils diffusés?), dimension structurelle (quelles nouvelles relations lexicales les vocables intègrent-ils?)