Apprivoiser les shtetls : les Juifs habitant les zones frontalières et la politique de secours et de reconstruction dans la Pologne de l'entre-deux-guerres

 

Heller, Daniel

Université McGill

 

Domaine : développement et fonctionnement des personnes et des communautés, et vie sociale

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

Bien que quarante pour cent de la population juive de la Pologne à la veille de l'Holocauste vivait dans des villes de province dénommées « shtetl » en yiddish, les historiens du pays se sont peu intéressés à leur vie. À l'opposé, les représentants du gouvernement polonais, les dirigeants politiques juifs polonais et les militants de l'aide humanitaire juive des États-Unis et la Palestine mandataire entre les deux guerres mondiales étaient obsédés par la « question des shtetls » et ont rivalisé de manière énergique pour obtenir l'allégeance des Juifs vivant dans les villes des zones frontalières contestées de l'est de la Pologne.

Le projet « Apprivoiser les shtetls » représente la première étude complète des efforts de secours humanitaire et des projets de développement de ces militants. S'appuyant sur une série de documents d'archives, allant de plans d'intervention médicale et de bulletins des écoles publiques aux programmes des mouvements jeunesse et aux rapports de police, ce projet étudie les tentatives de ces militants pour remodeler les institutions communautaires des shtetls, et, ce faisant, reconfigurer radicalement la vie sociale, religieuse, politique et économique de leurs habitants juifs. En analysant les lettres et les journaux rédigés par les Juifs des zones frontalières de l'est de la Pologne, l'étude s'intéresse tout autant aux réactions des habitants juifs des shtetls à ces projets qu'à la cartographie de leurs interactions tendues avec les militants cherchant à les mobiliser. Par ce récit, le projet offre une contribution essentielle à l'histoire du nationalisme, de l'aide humanitaire et du développement international en Europe de l'Est.