Apprendre à relever les défis planétaires? Documentation de l'apprentissage social au sein de partenariats transdisciplinaires pour le développement durable

 

Blane Harvey

Université McGill

 

Domaine : éducation, savoirs et compétences

Programme à la recherche pour la relève professorale

 Concours 2018-2019

On assiste aujourd'hui à une croissance des investissements en recherche et en intervention face aux défis planétaires complexes comme le développement résiliant au changement climatique. Les programmes de recherche appliquée sur les changements planétaires comme Future Earth et l'Initiative de recherche concertée sur l'adaptation en Afrique et en Asie (IRCAAA) se tournent davantage vers des approches de recherche transdisciplinaires et aux modèles de programmation co-constructifs et axés sur l'apprentissage en vue de faciliter « l'apprentissage chemin faisant ». Cette démarche s'appuie sur la prise en compte de la nature complexe des problèmes auxquels ils sont confrontés et des incertitudes liées au meilleur moyen d'y faire face. Pour de nombreux chercheurs et administrateurs de programme, ces approches représentent une nouvelle manière de travailler exigeante et, du fait du nombre limité de preuves empiriques sur le mode d'organisation et de soutien des partenariats axés sur l'apprentissage ainsi que sur la meilleure manière d'évaluer leurs effets, certaines de ces personnes résistent à s'adapter aux nouvelles approches.

La présente étude comparative des processus d'apprentissage social facilité dans trois programmes collaboratifs multipartenaires dans le domaine du développement à l'épreuve du climat vise à :

  1. comprendre comment la conception, la dynamique et la facilitation de l'apprentissage influent sur les perceptions des processus d'apprentissage social et l'engagement dans ces processus au sein de communautés de pratique fondées sur des programmes;
  2. évaluer les contributions des processus d'apprentissages aux résultats des programmes dans les trois cas à l'étude.

L'étude fera suite à un projet de conception d'apprentissage actif impliquant des chercheurs, des praticiens, des facilitateurs d'apprentissage et des gestionnaires de programme issus des trois programmes. Dans un contexte où les participants à la recherche sont eux-mêmes engagés dans des pratiques de compréhension et d'amélioration, l'apprentissage actif et la recherche active permettent de mener des enquêtes systémiques et itératives intégrées dans un engagement commun à agir relativement à des problèmes complexes. La première question de l'étude recourt à une analyse qualitative des expériences des processus d'apprentissage social facilité des participants aux programmes. Cette question comprendra des activités d'analyse documentaire pour comprendre la conception de l'apprentissage dans chacun des cas, ainsi que des sondages et des entrevues semi-dirigées avec les facilitateurs de l'apprentissage, les participants aux programmes et les gestionnaires de programme visant à montrer comment la structure des programmes, la dynamique sociale et le répertoire des outils d'apprentissage facilitent ou restreignent l'engagement des participants. La deuxième question est de nature plus évaluative et s'appuie donc sur des approches méthodologiques pour évaluer des interventions complexes, en particulier l'analyse des contributions et la cartographie des résultats. Les conclusions obtenues seront intégrées au processus d'apprentissage actif dans le but de construire une analyse multi-cas des liens entre la conception, la prestation et les résultats des activités d'apprentissage au sein de programmes de recherche internationaux sur le développement résiliant au changement climatique.

Enfin, ces résultats peuvent faciliter une meilleure conception de la recherche collaborative, une approche plus éclairée favorisant l'émergence de pratiques d'apprentissage et, surtout, une recherche ayant un impact social.