« Vivre avec lui » [Voix de femmes vivant avec le VIH/sida]

 

Martine Delvaux

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : création artistique et littéraire

Programme appui à la recherche-création

Concours 2012-2013

Ce projet allie la recherche et la création de par le genre privilégié : le témoignage. Interface entre fiction et vérité, le témoignage se situe à l'intersection de l'écriture créative et de l'objet documentaire. Le projet « Vivre avec lui » constitue le premier volet d'un programme de recherche-création qui articulerait des projets de recherche successifs portant sur l'écriture de fictions documentaires traitant de l'expérience corporelle de la douleur au féminin. Ce premier volet concerne la maladie chronique et fatale, soit l'expérience de femmes vivant avec le VIH/sida. Au centre de ce programme de recherche se trouve la question de la « survivance » des femmes : vivre en surpassant et en survivant à des expériences limites. Cette approche est au cœur de ma démarche d'écrivaine qui a pour but d'explorer, depuis une perspective de femme, les dimensions excessives d'expériences ordinaires.

La partie création du projet consiste à rédiger puis à mettre en son et en espace des textes brefs écrits à la première personne à partir de témoignages produits depuis l'an 2000 et colligés par le groupe de M.N.Mensah - CRSH 2008, 2011. Ce volet pratique du travail se décline en deux temps : l'écriture de brèves fictions documentaires en prose à la première personne aux fins d'un collage élaboré comme une orchestration de voix de femmes, puis la mise en espace et en son de ces textes dans un lieu public. Cette dernière partie sera développée dans le contexte de travaux, d'une concertation et d'ateliers menés avec la co-chercheure - Monique Régimbald-Zeiber et les collaboratrices : Claire Savoie et Christine Major - et des étudiant(e)s des cycles supérieurs de la Faculté des arts de l'Université du Québec à Montréal. La partie recherche recoupe, pour sa part, le dépouillement des témoignages ainsi que la participation à des ateliers visant un travail théorique et créatif sur la mise en espace et en son des voix explorées dans les textes rédigés. En ce qui concerne la chercheure principale, la recherche donnera lieu à l'élaboration/ rédaction d'un essai intitulé «Terrifiantes survivances». Cet essai explorera, par l'entremise d'entrées organisées sous forme de lexique, les modes de résistance et de survie de femmes artistes et écrivaines.