Utiliser les statistiques pour prévenir les coups



Les statistiques ne permettent pas de prédire l'avenir avec certitude, mais elles peuvent néanmoins en donner un aperçu. Le Groupe de recherche en économétrie : inégalité, stabilité et événements extrêmes, dirigé par Russell Davidson de l'Université McGill, s'intéresse au calcul statistique des événements extrêmes. Cette approche sert à analyser plusieurs activités et aide les gouvernements et les analystes financiers à gérer les risques liés aux soubresauts de l'activité économique et financière.

L'étude des données des marchés financiers est un aspect important des travaux de cette équipe. Ces marchés connaissent occasionnellement des fluctuations extrêmes qui ont un impact important sur des individus, des entreprises et des gouvernements. Ce que l'on sait moins, c'est comment les institutions pourraient prédire les risques à court terme, afin de s'en protéger. Les chercheurs de cette équipe élaborent des modèles de risque pour les institutions, de même que pour les investisseurs individuels, qui détiennent des actions ou des devises. Leurs progrès permettront une meilleure gestion des risques.

Ces travaux ont aussi trait à la distribution de la richesse. Russell Davidson a présenté une conférence sur ce thème lors de la rencontre annuelle de l'Association canadienne de l'économie, en 2010. Il y a dévoilé des résultats de ce groupe de recherche qui améliorent grandement la fiabilité des indices utilisés fréquemment pour analyser les inégalités sur le plan du revenu.

Les chercheurs de ce groupe s'intéressent aussi à l'impact des gouvernements sur les revenus, en observant notamment l'assurance-emploi, le revenu net, ou encore les variations de la consommation selon le taux de taxation. Ce type de calculs repose souvent sur la présupposition d'une distribution régulière, une présupposition qui est souvent mise à mal par la réalité de ce type de données. Les chercheurs ont donc développé de nouveaux outils méthodologiques qui sont les meilleurs en recherche appliquée.

Les travaux de ces chercheurs ont fait l'objet de publications dans des revues de renommée mondiale telles Journal of Econometrics, Journal of Business and Economic Statistics ou encore Review of Economic Analysis.

Équipe

Groupe de recherche en économétrie : inégalité, stabilité et événements extrêmes

Directeur

Russell Davidson, Université McGill

Membres réguliers

  • Jean-Marie Dufour, Université McGill
  • John William Galbraith, Université McGill
  • Nikolay Gospodinov, Université Concordia
  • Douglas Hodgson, Université du Québec à Montréal
  • Victoria Zinde, Université McGill