Soutenir les personnes atteintes de cancer



On estime que de 35 à 45 % des personnes atteintes de cancer souffrent de détresse psychologique. Or, elles disposent d'un accès très limité à des ressources psychosociales spécialisées en oncologie. Il importe donc de rendre les interventions psychologiques efficaces plus accessibles à ces personnes.

C'est dans ce sens que travaille le Groupe de recherche en intervention psychologique et sociale dirigé par Charles M. Morin de l'Université Laval. Une de ses chercheures, Josée Savard, a publié en mars 2010 un livre intitulé Faire face au cancer avec la pensée réaliste. Cet ouvrage, qui s'adresse aux personnes atteintes de cancer et à leurs proches, offre des stratégies concrètes qui reposent sur les principes de la thérapie cognitivo-comportementale, qui est l'approche ayant reçu le plus d'appuis empiriques pour traiter les symptômes psychologiques associés au cancer (dépression, anxiété, fatigue, insomnie).

L'une des principales retombées de ce livre, c'est qu'il renverse deux croyances largement répandues qui peuvent avoir un effet néfaste sur les patients : d'après l'une d'elles, le stress ou d'autres facteurs psychologiques peuvent causer le cancer et influencer sa progression ; et en vertu de la seconde, l'attitude mentale de la personne atteinte a une influence déterminante sur l'évolution de la maladie. Ces croyances s'appuient sur fort peu de preuves scientifiques et créent chez les patients un sentiment de culpabilité et de l'anxiété. À l'inverse, la thérapie cognitivo-comportementale présentée par la chercheure vise à amener la personne à faire preuve d'un optimisme réaliste face à sa situation.

En plus de l'importante couverture médiatique qu'elle a obtenue, Josée Savard présente de nombreuses conférences sur ce thème devant des patients et des intervenants du milieu de la santé. Nombre de ces derniers ont intégré dans leur pratique les principes expliqués dans cet ouvrage et suggèrent la lecture de ce livre à leurs patients. Une traduction en anglais est en cours et sera publiée dans un premier temps dans le reste du Canada et aux États-Unis.

Équipe

Groupe de recherche en intervention psychologique et sociale

Directeur

Charles M. Morin, Université Laval

Membres réguliers

  • Jean-Marie Boisvert, Université Laval
  • Robert Ladouceur, Université Laval
  • Michel Loranger, Université Laval
  • Michel Pépin, Université Laval
  • Martin D. Provencher, Université Laval
  • Josée Savard, Université Laval