Sauvegarder le pluralisme de l'information



Quel impact la concentration de la propriété des médias et le développement d'Internet ont-elles sur le pluralisme de l'information ? Cette question se trouve au centre des préoccupations du Groupe de recherche interdisciplinaire sur la communication, l'information et la société, dirigé par Éric George de l'Université du Québec à Montréal.

Les résultats de ces recherches démontent certaines idées préconçues. Ainsi, on pourrait penser que l'acquisition de médias par de grandes entreprises dotées de vastes ressources financières faciliterait la production d'information, qui est souvent coûteuse. Les chercheurs notent plutôt une dégradation des conditions de travail des journalistes, notamment en raison de la pression qui s'exerce sur eux afin qu'ils produisent toujours plus de contenu en moins de temps.

De son côté, le réseau Internet a suscité un tel enthousiasme que l'ancienne ministre du Patrimoine canadien, Bev Oda, a affirmé qu'il rendait caduque toute inquiétude au sujet du pluralisme de l'information. Or, les chercheurs découvrent plutôt que les acteurs traditionnels de l'industrie de l'information conservent leur position dominante dans Internet, et que les nouveaux joueurs produisent eux-mêmes très peu de contenu original.

Il est donc crucial d'analyser ces changements qui marquent le début du XXIe siècle de façon pertinente pour agir au besoin de manière à favoriser le renforcement du pluralisme. Les travaux du Groupe de recherche ont bénéficié d'une large diffusion dans le reste du Canada et à l'étranger. Ils ont fait l'objet d'articles dans les revues Communication, Canadian Journal of Communication et ZER, et les chercheurs ont aussi prononcé des conférences lors du 17e congrès de la Société française des sciences de l'information et de la communication, à Dijon, au Congrès de la Fédération canadienne des sciences humaines (2010), à Montréal, au 15e colloque international Informatique et société du Centre pour la recherche et l'enseignement en informatique et société, à Paris, de même que lors du troisième colloque Enjeux et usages des TIC, à Athènes.

Équipe

Groupe de recherche interdisciplinaire sur la communication, l'information et la société

Directeur

Éric George, Université du Québec à Montréal

Membres réguliers

  • France Aubin, Université du Québec à Trois-Rivières 
  • Oumar Kane, Université du Québec à Montréal 
  • Jean-Guy Lacroix, Université du Québec à Montréal 
  • Ndiaga Loum, Université du Québec en Outaouais 
  • Marc Ménard, Université du Québec à Montréal 
  • André Mondoux, Université du Québec à Montréal 
  • Michel Sénécal, Université du Québec à Montréal 
  • Gaëtan Tremblay, Université du Québec à Montréal