Rendement économique de la prévention en santé publique : la simulation comme outil d'évaluation de la pertinence et du retour sur l'investissement des activités en santé publique au Québec



Dans un monde économiquement rationnel, la décision d'implanter ou non une intervention visant à éviter la survenue d'un problème de santé devrait considérer son coût/efficacité.

En prévention des maladies, cet exercice est particulièrement difficile à réaliser, entre autres parce que les effets attendus surviennent après de nombreuses années. Cette latence pose des défis méthodologiques importants aux chercheurs qui ont à estimer le coût/efficacité de l'intervention. Elle est un problème pour les décideurs en santé qui ont besoin de cette information rapidement avant de statuer s'il faut financer l'intervention. Les simulations peuvent aider à répondre à ce problème, en permettant de modéliser des évènements d'une vie sous différentes conditions, comme la présence ou l'absence d'un programme de prévention, en utilisant l'information déjà disponible.

Grâce à cette recherche, un outil d'estimation du coût/bénéfice de la prévention est maintenant disponible au Québec.

Cette recherche avait pour objectif de développer un outil de simulation flexible et générique, et de le tester avec une problématique : le coût/efficacité d'interventions proposées pour prévenir un problème de santé, soit l'ostéoporose. La simulation a consisté à générer une population virtuelle de femmes ayant une distribution d'âge identique à celle des femmes québécoises en 2007 et à comparer dans cette population les options en présence. Ces options se rapportent à la situation actuelle (absence de programme de prévention spécifique), la prévention de la maladie et le dépistage des femmes ayant l'ostéoporose.

Les résultats montrent que l'utilisation du simulateur permet, lorsque de l'information scientifique sur une problématique est disponible, de produire pour chaque option en présence son coût/efficacité (coût divisé par une mesure de santé, comme la durée de vie des individus), de même que son coût/utilité (coût divisé par la durée de vie pondérée pour sa qualité). Grâce à cette recherche, un outil d'estimation du coût/bénéfice de la prévention est maintenant disponible au Québec.

Chercheur principal

Daniel Reinharz, Université Laval

Résumé

Rapport de recherche

Annexes

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : juillet 2010