Reconnaître le racisme et le combattre



Pour lutter contre le racisme, il est essentiel d'en comprendre tous les mécanismes. C'est à cela que travaillent depuis plus de sept ans la vingtaine de chercheurs de la Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté, dirigée par Micheline Labelle, professeure-chercheure à l'Université du Québec à Montréal.

En 2004, les chercheurs ont répondu à l'appel de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), qui souhaitait établir une coalition internationale des villes contre le racisme. À la demande de cette institution, la Chaire a produit deux études : Indicateurs pour l'évaluation des politiques municipales visant à contrer le racisme et la discrimination et Un lexique du racisme – Étude sur les définitions opérationnelles du racisme et des phénomènes connexes. Ces études sont notamment utilisées au Canada par les 46 villes qui ont adhéré à la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination. Le lexique sert d'ouvrage de référence à plusieurs organismes actifs dans le domaine de la lutte contre le racisme, dont le Conseil interculturel de Montréal.

La Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté a aussi rédigé deux études dont le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles du Québec a tenu compte dans l'élaboration de sa politique intitulée La diversité : une valeur ajoutée, politique gouvernementale de lutte contre le racisme, dévoilée en 2008.

En 2011, la Chaire a organisé un colloque sur le développement d'une politique et d'un plan d'action de lutte contre le racisme ancrés dans la réalité des Premières Nations. Cette rencontre a culminé avec une déclaration de principes intitulée Déclaration du colloque sur le racisme et la discrimination – Pour un Québec fier de ses relations avec les Premiers Peuples : politique et plan d'action pour contrer le racisme. L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador et la Chaire, de concert avec les peuples autochtones, se sont alors engagées à « mettre en œuvre un processus d'élaboration d'une politique et d'un plan d'action pour contrer le racisme à l'égard des peuples autochtones ».

Équipe

Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté

Directrice

Micheline Labelle, Université du Québec à Montréal

Membres réguliers

  • Caroline Andrew, Université d'Ottawa
  • Rachad Antonius, Université du Québec à Montréal
  • Mathieu Boisvert, Université du Québec à Montréal
  • Frédéric Castel, Université du Québec à Montréal
  • Jocelyne Couture, Université du Québec à Montréal
  • Micheline De Sève, Université du Québec à Montréal
  • Paul Eid, Université du Québec à Montréal
  • André Jacob, Université du Québec à Montréal
  • Jean Lafontant, Université du Québec à Montréal
  • Jean-René Milot, Université du Québec à Montréal
  • Michel Parazelli, Université du Québec à Montréal
  • Lilyane Rachédi, Université du Québec à Montréal
  • Frank W. Remiggi, Université du Québec à Montréal
  • Greg Robinson, Université du Québec à Montréal
  • François Rocher, Université d'Ottawa
  • Louis Rousseau, Université du Québec à Montréal
  • Marie-Andrée Roy, Université du Québec à Montréal
  • Daniel Salée, Université Concordia
  • Sid Ahmed Soussi, Université du Québec à Montréal
  • Pierre Toussaint, Université du Québec à Montréal