Quel apport de l'enseignement explicite et du traitement de texte pour faciliter la transition du primaire vers le secondaire en écriture?



L'enseignement explicite des stratégies d'écriture est reconnu dans de nombreux travaux comme étant l'une des méthodes d'enseignement les plus efficaces sur les performances et la motivation des élèves en écriture.

Mais aucune recherche n'avait à ce jour expérimenté son efficacité avec des adolescents québécois pour corroborer les résultats de nombreux travaux américains.

Des fiches explicatives et de nouveaux outils ont été conçus en lien avec l'enseignement explicite des stratégies d'écriture.

Or, notre recherche-action montre un effet positif de l'enseignement explicite au 1er cycle du secondaire pour un seul critère : le critère 1 (compréhension de la situation de communication). Les autres différences observées au secondaire (critères 4 et 5 – syntaxe et orthographe – et note globale) sont liées à l'utilisation du traitement de texte dans le groupe expérimental.

En ce qui concerne la compréhension de la situation de communication, ce sont les élèves utilisant le papier crayon qui bénéficient de l'enseignement explicite par rapport à ceux du groupe témoin. Avec les élèves du 3e cycle du primaire, nous n'obtenons des résultats significatifs qu'en syntaxe : les élèves utilisant le papier-crayon s'améliorent davantage que ceux utilisant le traitement de texte. Ces résultats, après plusieurs journées de formation à l'enseignement explicite, soulèvent des questions quant aux effets de la formation continue.

Dans notre projet de recherche-action, nous avons construit avec une équipe d'enseignants et de conseillers pédagogiques des outils et une démarche d'enseignement explicite des stratégies d'écriture qui intègrent les Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement (TICE) pour le 3e cycle du primaire et le 1er cycle du secondaire 1.

Nous avons élaboré des fiches explicatives pour chacune des stratégies afin d'offrir aux enseignants des guides de planification ainsi que des séquences didactiques détaillées. De plus, nous avons conçu tous nos outils en cohérence avec le Programme de formation de l'école québécoise et la Progression des apprentissages en français.

Chercheur principal

Érick Falardeau, Université Laval

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : mars 2019