Nouvelle offre de jeu : examen des caractéristiques, habitudes de jeu, trajectoires et perceptions des joueurs de Kinzo



Le Kinzo, une version revampée du bingo, est un jeu de hasard et d'argent (JHA) peu onéreux, convivial et à tirages rapides, implanté au Québec depuis 2011.

Il est accessible dans 19 établissements qui offrent d'autres JHA, dont le bingo et les loteries vidéo.

Une certaine proportion de participants a rapporté vivre des conséquences négatives. 

Considérant la nouveauté du Kinzo, la clientèle qui y participe et les risques qui y sont liés demeurent méconnus. La présente étude vise donc à mieux connaître les caractéristiques, habitudes de jeu et perceptions des joueurs de Kinzo. Des entrevues téléphoniques ont été faites auprès de 256 joueurs, dont 185 qui participent aussi à d'autres JHA dans le site du Kinzo.

Des observations-terrain dans quatre salles de Kinzo appuient les données auto-rapportées des entrevues. Les résultats montrent que la clientèle au Kinzo se compose majoritairement de femmes, de joueurs de bingo qui fréquentaient déjà l'établissement avant de jouer au Kinzo et de personnes âgées entre 31 et 70 ans.

Les dépenses de jeu au Kinzo sont modérées et la consommation d'alcool en jouant quasi-inexistante, les joueurs de Kinzo rapportent y participer surtout en compagnie de leurs proches, pour se divertir ou socialiser. Ainsi, pour la majorité des adeptes, leur participation au Kinzo apparaît sans risque.

Or, une certaine proportion de participants rapporte vivre des conséquences négatives découlant de leur participation au Kinzo, dont les pertes financières et, 5 % se révèlent à risque modéré ou joueurs excessifs au Kinzo. Les joueurs plus âgés et ceux qui participent à plus d'un JHA dans l'établissement et pourraient éventuellement se révéler être une clientèle-cible pour la prévention des problèmes de jeu. Des études longitudinales permettraient d'évaluer l'évolution dans le temps des habitudes et problèmes de jeu de la clientèle des salles de Kinzo.

Chercheur principal

Serge Sévigny, Université Laval

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : mai 2017