Miser sur l'articulation entre l'écriture et la lecture pour favoriser la compréhension de textes informatifs auprès d'élèves de 9 à 12 ans : une recherche-action



Oserait-on séparer Roméo et Juliette? Le macaroni et le fromage? La musique et la danse?

La lecture et l'écriture composent un autre duo, mais qui se sépare souvent lors de l'enseignement du français. Il est donc difficile pour les élèves de comprendre des textes, ne sachant pas comment l'auteur a procédé. À l'inverse, lorsqu'ils écrivent, ils n'ont pas tendance à se mettre dans la peau du lecteur.

La lecture et l'écriture composent un duo qui se sépare souvent lors de l'enseignement du français.

Cette recherche a donc développé une approche qui articule la lecture et l'écriture de textes informatifs afin de faire prendre conscience aux élèves des connaissances partagées entre ces activités. Grâce à la collaboration d'enseignants, de conseillers pédagogiques et de bibliothécaires, des séquences d'activités misant sur le lien entre la lecture et l'écriture de phrases, de paragraphes et de textes ont été expérimentées pendant deux ans dans 12 classes de la 4e à la 6e année du primaire.

Ces séquences ont permis aux élèves de développer des connaissances sur les caractéristiques et les structures de textes informatifs, qui se sont avérées bénéfiques en lecture et en écriture et qui leur ont permis de s'améliorer davantage que d'autres élèves n'ayant pas reçu cet enseignement.

De plus, les enseignants engagés dans ce projet ont rapporté avoir développé une plus grande compétence dans leur enseignement de la lecture et de l'écriture et une meilleure compréhension des caractéristiques des textes informatifs présents dans toutes les disciplines scolaires. Ce développement professionnel, qui conjuguait des formations sur des objets de savoir précis en lecture et en écriture, puis du soutien en classe par des chercheurs et des conseillers pédagogiques, a bonifié leurs connaissances et leurs pratiques d'enseignement.

Chercheure principale

Catherine Turcotte, Université du Québec à Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : septembre 2019