Les rôles de l'attachement et des processus individuels et familiaux dans la prédiction de la performance scolaire au secondaire



Une adaptation scolaire réussie constitue l'une des tâches développementales les plus importantes durant l'enfance et l'adolescence.

L'adaptation scolaire, qui inclut les compétences académiques et sociales ainsi que les conduites comportementales, est influencée par le climat affectif qui caractérise les relations parent-enfant au sein de la famille. La période de 14 à 15 ans, qui correspond au deuxième cycle du secondaire, est particulièrement critique pour le décrochage scolaire.

La période de 14 à 15 ans est particulièrement critique pour le décrochage scolaire.

Bien que les travaux sur la prédiction de la réussite scolaire montrent la présence de différences interindividuelles importantes dès le début de la scolarisation, le rôle de l'environnement familial au cours de la période préscolaire et scolaire et son influence sur le développement des habiletés nécessaires à l'adaptation scolaire à l'adolescence sont encore mal connus et relativement peu étudiés.

Dans cette perspective, le but de ce projet de recherche est de mieux comprendre l'interdépendance des caractéristiques socio-affectives et éducatives du contexte familial dans la prédiction de l'adaptation scolaire à l'adolescence. Le projet vise également à poursuivre les recherches sur les mécanismes explicatifs (communication parent-enfant, estime de soi, et habiletés autorégulatrices) afin d'identifier les facteurs susceptibles d'être médiateurs des trajectoires de risque.

Nos résultats suggèrent qu'il est important d'éduquer les parents dès la période préscolaire, et même à la petite enfance, à devenir une base de sécurité pour l'enfant et à promouvoir un attachement sécurisant. Nous devrions nous attarder sur l'amélioration des patrons de communication parent-enfant à la période préscolaire, car cela pourrait avoir des répercussions avantageuses lors des premières années au secondaire. De plus, il faudrait fournir aux parents les outils nécessaires pour renégocier adéquatement la structure de la relation parent-enfant à l'adolescence.

Chercheure principale

Ellen Moss, Université du Québec à Montréal

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : octobre 2007