Les habiletés nécessaires à une utilisation optimale des moyens traditionnels de la communication chez les personnes ayant une déficience intellectuelle



Le Québec tente d'encourager la participation sociale des personnes en déficience intellectuelle (DI) en les incitant à utiliser les mêmes ressources que la population générale.

Or, peu d'adaptations ont été proposées pour pallier aux problèmes de ces personnes.

Une adaptation des messages médiatiques favoriserait la participation sociale de ces personnes.

L'accès à l'information est un des facteurs de l'environnement qui pourrait être essentiel à l'intégration des personnes présentant une DI, par contre, notre étude laisse entendre qu'au moins deux moyens de communication, la télévision et les affiches, ne réussissent pas à mettre les informations nécessaires à la portée des personnes ayant une DI.

Nous pensons qu'une adaptation des messages médiatiques favoriserait la participation sociale des personnes ayant une DI d'une part, et d'autre part, elle s'avérerait aussi utile pour d'autres clientèles qui pour une raison ou une autre auraient du mal à avoir accès à des informations, par exemple, les aveugles, les personnes âgées, les nouveaux arrivés, les analphabètes.

L'étude recommande de clarifier, de simplifier, d'épurer les messages en utilisant plus de pictogrammes, plus d'explications, en supprimant l'information superflue, en ayant une uniformité dans les codes à travers les chaînes. En guise d'exemple, l'utilisation de la nouvelle technologie (Iden Voice, affiche électronique etc.) aidera la personne en DI à savoir s'orienter dans ses déplacements. Une présentation intitulée « Comment s'habiller » à la fin du bulletin météo, tel que présenté sur http://www.meteomedia.com/schools/cabcpoi2151317, facilitera la compréhension du bulletin. Ainsi, les affiches et la télévision pourront, par des messages dont le texte est simplifié, mieux servir les personnes en DI à l'accessibilité aux informations.

Chercheure principale

Sahar El Shourbagi, Université du Québec à Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : septembre 2010