Les facteurs influençant la dissémination et l'adoption de l'approche « École en santé »



Au cours des dernières décennies, le Québec a assisté à une augmentation inquiétante de la prévalence de l'obésité chez les jeunes et des risques de maladies chroniques au sein de sa population.

Dans ce contexte, la mise en œuvre des mesures favorisant la promotion des saines habitudes de vie chez les jeunes d'âge scolaire apparaît de plus en plus comme une nécessité de santé publique pour les autorités gouvernementales.

L'approche École en santé représente une avenue prometteuse et novatrice.

L'approche École en santé (AÉS) représente une avenue prometteuse et novatrice pouvant contribuer à la promotion des saines habitudes de vie en milieu scolaire. Bien que ce type d'approche soit recommandé par les chefs de file internationaux en matière de promotion de la santé, les connaissances relatives à son implantation et ses effets sont encore limitées.

Cette recherche a été menée afin de mieux comprendre ce qui peut favoriser ou nuire à la diffusion de l'AÉS dans les écoles du Québec. Le dialogue et la collaboration des instances décisionnelles s'avèrent déterminantes pour orienter les actions des intervenants dans une même direction et pour soutenir ce type d'approche de façon durable. Cette continuité est essentielle pour augmenter les gains en matière de saines habitudes de vie, de comportements favorables à la santé et de réussite éducative chez les jeunes.

Chercheure principale

Marthe Deschesnes, INSPQ / UQO

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : juin 2008