Les étudiants avec troubles d'apprentissage face aux technologies de l'information



Les étudiants qui ont des troubles d'apprentissage tels que la dyslexie n'utilisent pas suffisamment les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le cadre de leurs études collégiales; ils les maîtrisent moins et les connaissent moins que les autres étudiants.

C'est ce qui ressort d'une étude du Réseau de Recherche Adaptech portant sur les TIC susceptibles d'améliorer la réussite collégiale des étudiants ayant des troubles d'apprentissage. Quelle est la proportion d'étudiants qui déclarent avoir un trouble d'apprentissage dans les cégeps? Quel est leur taux d'inscription aux services adaptés sur le campus? Quelles sont les TIC que les experts recommandent aux étudiants ayant des troubles d'apprentissage? Ces suggestions reflètent-elles la réalité de ces étudiants? Comment est-ce que cette dernière se compare à celle des étudiants sans troubles d'apprentissage?

Il y a lieu de recommander une plus grande sensibilisation et formation des étudiants ayant des troubles d'apprentissage.

Plus de 4 % des étudiants provenant de deux cégeps francophones et d'un cégep anglophone rapportent avoir un trouble d'apprentissage et seulement 59 % d'entre eux sont inscrits aux services adaptés. Pire encore, les données montrent des divergences majeures entre les portraits présentés respectivement par les experts et par les étudiants ayant des TA sur les TIC qui pourraient être utiles.

Il y a lieu de recommander une plus grande sensibilisation et formation des étudiants ayant des troubles d'apprentissage, mais aussi du personnel des cégeps, sur les diverses TIC offertes. Les étudiants doivent apprendre à les utiliser avant le début de leurs études collégiales. Un financement adéquat pour les TIC doit également être accessible dans les cégeps. L'accès aux TIC dont les étudiants ont besoin pourrait leur permettre de développer les aptitudes nécessaires afin de réussir au sein d'un monde scolaire, professionnel et communautaire où les TIC sont omniprésentes.

Chercheure principale

Catherine Fichten, Collège Dawson

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : juillet 2012