Les différentes trajectoires éducationnelles empruntées à l'émergence à la vie adulte : identifier les facteurs personnels, sociaux et scolaires dans une perspective développementale pour mieux comprendre et intervenir



La transition à la vie adulte constitue une période développementale impliquant d'importants changements contextuels qui sollicitent le potentiel adaptatif des jeunes comme jamais auparavant au cours de leur développement.

Les défis associés à cette période sont décuplés lorsque les jeunes qui doivent négocier cette transition sont aux prises avec des difficultés d'adaptation, comme des conduites antisociales, qui entravent leur capacité à faire face aux changements.

Qu'en est-il de l'ajustement des jeunes adultes avec des problèmes de comportement extériorisés au secondaire?

Les études longitudinales portant sur les conduites antisociales et déviantes ont permis d'améliorer considérablement les connaissances relatives à la séquence développementale de ces conduites et d'identifier les jeunes qui sont les plus susceptibles de maintenir ces conduites à l'âge adulte. Toutefois, une majorité de ces études ont porté sur le développement des conduites antisociales sévères dans un cadre clinique, psychopathologique ou criminologique. Ainsi, l'étude des trajectoires de conduites antisociales manifestées dans un contexte scolaire, le plus souvent appréhendées sous la forme de problèmes de comportement extériorisés (opposition, bagarre, intimidation, etc.), est de tradition beaucoup plus récente.

Qu'en est-il de l'ajustement des jeunes adultes qui ont présenté des problèmes de comportement extériorisés au secondaire? Est-ce qu'ils vivent des situations personnelles et scolaires différentes de leurs comparses sans problème de comportement? Les filles et les garçons qui ont présenté ce type de problème s'ajustent-ils de façon comparable à l'âge adulte? La présente recherche se penche sur ces questions.

Chercheure principale

Julie Marcotte, Université de Sherbrooke

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : août 2007