Le Tech3Lab, un laboratoire unique au Canada!



HEC Montréal innove en combinant dans son Tech3Lab les neurosciences et les sciences de la gestion. L'objectif : analyser les interactions entre les interfaces technologiques et les travailleurs ou les consommateurs.

Ce laboratoire est codirigé par le professeur de marketing Sylvain Sénécal et son collègue Pierre-Majorique Léger qui œuvre dans le domaine des technologies de l'information. Pour le moins inusités pour une école de gestion, les outils du laboratoire permettent d'évaluer l'expérience de l'usager en analysant les mouvements de ses yeux, ses expressions faciales, ses pulsations cardiaques, sa respiration et l'activité électrique biologique à la surface de sa peau ou encore avec l'électroencéphalographie.

Les travaux reposent sur des mesures objectives provenant de l'observation des sujets.

En deux ans, le Tech3Lab a déjà donné des résultats. C'est là qu'ont été réalisés les travaux sur l'expérience des usagers dans le cadre du développement de l'application mobile La Presse +. La chercheure postdoctorale Élise Labonté-LeMoyne, elle, y a réalisé une étude sur une table de travail équipée d'un tapis roulant. Cette étude a d'ailleurs fait l'objet d'un reportage à l'émission Découverte, diffusé à Radio-Canada. La conjugaison des neurosciences, des sciences de la gestion et des technologies de l'information permet de dépasser la recherche traditionnelle en gestion, qui repose souvent sur des questionnaires ou des entrevues. Les travaux reposent ici sur des mesures objectives provenant de l'observation des sujets plutôt que sur leurs réponses, qui sont forcément subjectives.

De plus, le laboratoire est équipé pour synchroniser ces mesures, ce qui permet une analyse plus fine des réactions cognitives, émotionnelles et comportementales d'un usager utilisant une interface.