Le sans-fil au service de l'art



Le projet est une collaboration qui se situe à la frontière de l'ingénierie et de l'art. Il se fait entre les laboratoires Xmodal de Christopher Salter, professeur-chercheur au Département de design et d'art numérique de la Faculté des beaux-arts de l'Université Concordia, et Input Devices and Music Interaction Laboratory (IDMIL) de l'Université McGill, du professeur-chercheur Marcelo Wanderley.

Il vise à développer des logiciels permettant aux artistes d'utiliser le flot immense de données produit en temps réel par des capteurs sans fil dans des environnements médias. Autrement dit, il s'agit d'aider les artistes à utiliser ces données pour créer une œuvre.

Cette installation utilise la lumière, le son, des lasers, des capteurs et des composants architecturaux pour créer une œuvre tangible.

Le résultat de ce projet fut l'installation multimédia à grande échelle « N_Polytope », à laquelle ont aussi participé l'artiste-chercheure des Pays-Bas Marije Baalman, postdoctorante à l'Université Concordia, et des étudiants des cycles supérieurs de cette institution. Basée sur les installations Polytope que le compositeur Iannis Xenakis a créées dans les années 1960-1970, cette installation utilise la lumière, le son, des lasers, des capteurs et des composants architecturaux pour créer une œuvre tangible. Présentée d'abord au centre LABoral de Gijon, en Espagne, elle a reçu en 2012 des mentions honorables lors du concours international VIDA : Art and Artificial Life et des Prix Ars Electronica, en 2013. Le projet fait une tournée en Allemagne au Vitra Design Museum de Weil am Rhein et à Berlin, et pourrait venir à Montréal.

Cette installation a permis de développer de nouveaux logiciels libres permettant aux artistes de créer en utilisant les sciences informatiques. Chris Salter a présenté les résultats de ses travaux dans le cadre de conférences en Suisse, en Allemagne et aux Pays-Bas. Il a aussi publié des articles scientifiques dans les ouvrages collectifs Worldmaking as Techne et Xenakis Matters.