Le rôle du poker en ligne dans les trajectoires de jeu de hasard et d'argent



Les jeux de hasard et d'argent (JHA) en ligne, et particulièrement le poker Texas Hold'hem, ont connu une expansion sans précédent, rapportant aujourd'hui près de 20 milliards de dollars américains.

Le Québec n'échappe pas à cette « pokermania » puisqu'en plus des 504 sites Web acceptant les joueurs québécois, l'offre de poker en salle dépasse les 12 millions d'heures-place.

Toutes les formes de jeu de poker ne sont pas équivalentes et tous les joueurs de poker ne sont pas les mêmes.

Étant donné que nous connaissons encore peu ces adeptes du poker, notre étude avait pour objectif de documenter et de comparer le profil des joueurs sur Internet avec celui des joueurs en salle. Pour ce faire,  200 joueurs de poker (87 joueurs sur Internet et 113 joueurs en salle) ont été rencontrés. Cette recherche a permis de constater que toutes les formes de jeu de poker ne sont pas équivalentes et tous les joueurs de poker ne sont pas les mêmes. Le poker, en raison de la composante habileté impliquée, se distingue des autres JHA et ses adeptes se considèrent différemment des autres « gamblers ». Ces différences devraient donc influencer les stratégies de prévention et de traitement.

De plus, toutes les formes (tournois vs « cash games ») de poker ne sont pas équivalentes. Effectivement, les joueurs dépensent entre deux et cinq fois plus lorsqu'ils jouent aux « cash games ». En déterminant le montant d'argent pouvant être perdu dès le départ, les tournois semblent donc avoir un effet protecteur pour les finances des joueurs.

Enfin, les joueurs de poker ne sont pas tous les mêmes. De fait, les joueurs sur Internet semblent présenter un niveau de risque plus élevé puisqu'ils dépensent plus d'argent, entrevoient plus de bénéfices, ont plus de pensées à risque et présentent plus de problèmes de jeu que ceux en salle. Différents moyens devraient être mis en place, notamment dans les sites Web, afin d'aider les joueurs sur Internet à conserver le contrôle.

Chercheure principale

Magali Dufour, Université de Sherbrooke

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : septembre 2009