Le respect des lois limitant la vente de produits interdits aux mineurs : les revendeurs sont-ils plus disposés à demander une preuve d'âge lors de la vente des boissons alcoolisées ou lors de la vente de produits de loterie?



L'adoption de politiques publiques visant à limiter l'accès des mineurs aux produits de loterie est une composante importante des initiatives de prévention du jeu problématique chez les jeunes.

Malgré ces politiques légales et administratives, les résultats de la recherche que nous avons menée montrent une prévalence élevée d'achat de billets de loterie par les mineurs et, de ce fait même, un accès relativement facile à ce type de produit. Cette étude a permis d'examiner les liens entre le type de points de vente, l'âge et le genre des acheteurs et des vendeurs, et le respect des règles visant la limitation d'accès des mineurs.

Moins de 60 % des revendeurs se conforment aux politiques limitant l'accès des mineurs.

Ainsi, 13 jeunes, âgés de 15 à 17 ans, et 4 jeunes adultes, âgés de 18 à 19 ans, ont tenté d'acheter soit un billet de loterie, soit une bière, ou les deux produits à la fois dans 666 points de vente de la grande région montréalaise. Les résultats montrent qu'un peu moins de 60 % des revendeurs se conforment aux politiques limitant l'accès des mineurs. Le genre des revendeurs semble jouer un rôle dans la décision de vérifier ou non l'âge des acheteurs ou de vendre ou non les produits demandés. En effet, les revendeurs féminins sont plus susceptibles de vérifier l'âge des acheteurs et de leur refuser l'achat des produits demandés. Aussi, l'accès aux produits semble plus facile dans les points de vente dits « indépendants », comparativement à ceux appartenant à une chaîne ou une franchise. Enfin, les acheteurs ont eu un accès plus facile à la bière qu'aux produits de loterie.

Ces résultats sont interprétés en termes de leur implication dans le développement de stratégies pour limiter l'accès des mineurs aux produits de loterie et aux produits alcoolisés.

Chercheure principale

Isabelle Martin, Université McGill

Résumé

Rapport de recherche

Annexes

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : mai 2009