Le Québec de demain



Professeur-chercheur au Centre Urbanisation Culture Société de l'Institut national de recherche scientifique, Alain Bélanger a modélisé, par microsimulation, quelle sera l'évolution de la population québécoise d'ici 2031, notamment sur le plan de la diversité culturelle.

Ses travaux ont produit plusieurs résultats intéressants.

Ainsi, entre 2006 et 2031, la population active canadienne devrait croître d'environ 4,1 millions d'individus, soit un taux de croissance annuel moyen de 0,8%. Toutefois, la population active qui possède tout au plus un diplôme secondaire diminuerait d'environ 1,1% par année, alors que celle des titulaires d'un diplôme universitaire augmenterait d'environ 3,6% par année.

Les diplômés universitaires pourraient peiner à trouver des emplois correspondant à leurs qualifications.

Cela pourrait provoquer une pénurie de main-d'œuvre pour les emplois moins qualifiés, alors que les diplômés universitaires pourraient peiner à trouver des emplois correspondant à leurs qualifications. Les travaux d'Alain Bélanger permettent de distinguer l'effet de l'évolution des facteurs de croissance démographique (fécondité, mortalité, immigration et migration interne) sur la taille, la structure et la composition de la population. Ils aideront à mieux planifier les services devant répondre aux besoins de cette population, en plus de permettre d'évaluer les effets des politiques d'immigration et d'intégration économique des immigrants.

Enfin, les modèles élaborés par le chercheur aideront à quantifier et à qualifier d'éventuelles pénuries de main-d'œuvre. Ces résultats ont fait l'objet d'articles scientifiques qui ont paru dans les revues Population and Development Review, L'observateur économique canadien et Canadian Geographer. Ils ont aussi été présentés lors de la Conference of the International Microsimulation Association, en Suède, et du Forum sur la diversité de la Société de transport de Montréal.