Le jeu pathologique chez les joueurs d'AVL et les jeunes (16-20 ans) : Analyses longitudinales et comparatives



Les appareils de loterie vidéo (ALV) sont maintenant reconnus comme l'un des types de jeu les plus attirants et « addictifs » sur le marché.

Toutefois, nous en savons peu sur les caractéristiques propres aux joueurs d'ALV. Quelles sont les variables de personnalité et situationnelles associées aux problèmes de jeu chez ceux-ci? Parmi ces variables, lesquelles peuvent protéger ou rendre vulnérable les joueurs d'ALV en centre de thérapie à l'externe à la rechute? Est-ce que ces mêmes facteurs peuvent prédire à court et à moyen terme le développement du jeu pathologique chez les jeunes? Notre recherche a abordé ces questions.

Ce type de jeu mérite une attention particulière.

Nos résultats démontrent que les joueurs d'ALV se distinguent de ceux s'adonnant à d'autres jeux sur plusieurs variables personnelles et situationnelles. Le type de jeu mérite donc une attention particulière puisque les joueurs d'ALV sont plus à risque de développer des problèmes de jeu sérieux.

De plus, la passion obsessive pour les jeux de hasard et d'argent contribue au développement du jeu pathologique, et ce, par l'entremise des émotions négatives vécues lors du jeu. De nouvelles stratégies de prévention et d'intervention peuvent être élaborées à partir de ce résultat. Des facteurs de protection à la rechute en thérapie ont également été identifiés, soit la personnalité consciencieuse, une bonne capacité de résilience, des habiletés d'autocontrôle adéquates et la satisfaction du besoin de compétence. Des facteurs de vulnérabilité sont aussi à considérer : un niveau élevé de névrose ainsi qu'une motivation introjectée envers la thérapie. Ces résultats mènent à des pistes de solution intéressantes à la fois pour les décideurs et les intervenants.

Chercheur principal

Robert J. Vallerand, Université du Québec à Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Annexes A; B

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : septembre 2009