La restructuration cognitive pour le traitement des joueurs pathologiques : synthèse critique des connaissances



La restructuration cognitive est la meilleure pratique pour traiter les pensées erronées des joueurs, mais certains intervenants manquent de connaissances sur son application.

De plus, les joueurs de jeux avec une composante d'habileté (par exemple le poker) présentent des pensées différentes de celles des joueurs habituellement vus en traitement.

Les techniques utilisées pour identifier et corriger les pensées erronées des joueurs sont rarement décrites.

Cette synthèse critique des connaissances a pour but de décrire la façon dont la restructuration cognitive est appliquée auprès des joueurs, selon les informations disponibles dans les études de traitement comprenant des interventions cognitives pour le jeu. Parmi les 4667 documents colligés lors du premier tri, 41 articles sont conservés.

Les résultats mettent en évidence que plusieurs techniques sont utilisées pour identifier et corriger les pensées erronées des joueurs, mais que ces techniques sont rarement décrites, rendant difficile l'application de la restructuration cognitive par la seule lecture des articles sur le sujet. Également, aucune étude n'indique la façon dont les interventions cognitives sont adaptées pour corriger les pensées des joueurs de jeux comprenant une part d'habileté, et ce, malgré la présence de ces joueurs dans les études de traitement.

Les résultats montrent que plusieurs termes sont employés pour référer aux pensées des joueurs (par exemple erronées, déformées, dysfonctionnelles, irrationnelles). Le terme le plus utilisé est pensée erronée. Puisque la restructuration cognitive se trouve au cœur des interventions efficaces pour traiter les joueurs, les chercheurs sont encouragés à préciser son application dans les études afin de permettre leur réplication.

Chercheure principale

Isabelle Giroux, Université Laval

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : décembre 2015