La persévérance et la réussite scolaires auprès des élèves provenant des communautés ethniques



Le but de ce programme de recherche est de déterminer la valeur de l'autonomie pour les minorités ethniques.

La théorie de l'autodétermination  soutient que le besoin d'autonomie soit universel. Conséquemment, nous avions prévu que l'intériorisation autonome de normes culturelles serait associée au bien-être, et ce, à travers un vaste éventail d'ethnicités. De plus, nous avions envisagé que la manière dont les individus multiculturels intègrent leurs identités aurait aussi un impact sur leur bienêtre et leur fonctionnement quotidien.

Nos résultats démontrent l'importance de l'autonomie et de l'intégration culturelle pour le bien-être des minorités.

La présente thèse comprend quatre études. L'étude 1 a évalué l'intériorisation faite par des communautés ethniques de leurs cultures d'héritage et d'adoption. Les résultats indiquent que l'intériorisation autonome était associée à une compétence culturelle et à un bien-être spécifique au contexte. De plus, provenir d'une culture d'héritage plus égalitaire était associé à une plus grande intériorisation culturelle. L'adaptation culturelle à la fois dans la culture d'héritage et dans la culture anglo-canadienne se combinait pour prédire le bien-être psychologique.

Les études 2 et 3 ont examiné l'impact du soutien parental de l'autonomie sur l'intériorisation de la culture d'héritage. L'étude 2 examinait un échantillon de minorités ethniques vivant au Canada. Des analyses de régression ont révélé que le soutien parental de l'autonomie était relié à une intériorisation autonome de la culture d'héritage et à une évaluation par l'enfant et par ses pairs d'un bien-être accru.

Pour l'étude 4, la méthode du Rochester Interactions Record a été employée afin d'examiner la relation entre les évaluations perçues du groupe d'héritage et la nature et la qualité des interactions sociales d'une personne multiculturelle. Des analyses de modélisation hiérarchique linéaire ont révélé que la valence de l'évaluation de sa propre culture d'héritage avait un impact sur les caractéristiques de l'interaction.

Mis ensemble, nos résultats démontrent l'importance de l'autonomie et de l'intégration culturelle pour le bien-être des minorités.

Chercheure principale

Michelle Downie, Université McGill

Thèse

Appel de propositions

Dépôt de la thèse : mai 2007