La pauvreté, la maladie et le crime à travers le temps



Les méthodes de prise en charge des problèmes sociaux au Québec ont connu une histoire riche et mouvementée. Le Centre d'histoire des régulations sociales, dirigé par Jean-Marie Fecteau de l'Université du Québec à Montréal, a entrepris une étude systématique permettant de documenter l'apparition et le développement, depuis le XIXe siècle jusqu'à l'aube de la Révolution tranquille, d'une logique sociale de régulation qui s'attaque à trois problèmes sociaux majeurs : la pauvreté, la maladie et le crime.

Un important travail de dépouillement de documents institutionnels, gouvernementaux et privés ainsi que l'étude du réseau pénal et du réseau de la santé et des services sociaux dans ses premières formes ont permis de dégager quatre constats fondamentaux. Le Centre a d'abord constaté que les réponses sociétales apportées à ces problèmes sont conformes à ce que le reste des pays occidentaux a connu à la même époque. Toutefois, le développement des modes de régulation sociale sur le territoire québécois a été grandement affecté par la séparation confessionnelle et, du côté catholique, par la place exceptionnelle accordée aux établissements d'internement.

Les travaux sur l'expérience québécoise démontrent également le caractère profondément politique des choix qui président au développement du réseau. Enfin, ces recherches ont montré le rôle central des élites sociales, mais aussi et surtout de la réponse populaire et associative dans le développement historique des politiques sociales.

Les chercheurs ont publié divers ouvrages qui enrichissent notre connaissance de l'histoire des interventions sociales au Québec, dont La naissance du tribunal pour enfants – Une comparaison France-Québec (Presses Universitaires de Rennes, 2009), Fous, prodigues et ivrognes : familles et déviances au Québec au XIXe siècle (McGill-Queen's University Press, 2007), Une toupie sur la tête : visages de la folie à Saint-Jean-de-Dieu (Boréal, 2007) et « Nous protégeons l'infortune » – Les origines populaires de l'économie sociale au Québec (VLB, 2007).

Équipe

Centre d'histoire des régulations sociales

Directeur

Jean-Marie Fecteau, Université du Québec à Montréal

Membres réguliers

  • Louise Bienvenue, Université de Sherbrooke 
  • Guy Cucumel, Université du Québec à Montréal 
  • Jean-Philippe Garneau, Université du Québec à Montréal 
  • Janice Harvey, Université du Québec à Montréal 
  • Thierry Nootens, Université du Québec à Trois-Rivières 
  • Martin Petitclerc, Université du Québec à Montréal 
  • Jean Trépanier, Université de Montréal