La note de programme, version 21e siècle



Les concerts de musique classique s'accompagnent généralement d'un petit document qui nous renseigne sur l'œuvre et sur son créateur : la note de programme.

Cette initiative permet en effet aux mélomanes d'accéder aux notes bien avant le jour du concert.

Les nouvelles technologies permettent d'envisager des versions beaucoup plus dynamiques et plus accessibles de cet outil. Cette conclusion ressort nettement d'un récent projet réalisé par des membres de l'équipe de Michel Duchesneau, chercheur à la Faculté de musique de l'Université de Montréal et directeur de l'Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM), un regroupement stratégique financé par le FRQSC.

C'est ce qui a amené le doctorant Justin Bernard et le graphiste Jason Milan Ghikadis, en collaboration avec l'Orchestre symphonique de Montréal, à concevoir une série de notes numériques d'une durée de trois à quatre minutes.

Dans un contexte où l'Orchestre symphonique de Montréal s'efforce d'attirer un public plus jeune, cette initiative prend tout son sens. Elle permet en effet aux mélomanes d'accéder aux notes bien avant le jour du concert par le biais d'appareils devenus omniprésents, tels le téléphone intelligent et la tablette électronique. Ces notes présentent aussi l'avantage d'être beaucoup moins éphémères que les traditionnelles notes sur papier. En continuant d'être facilement accessibles, elles jouent plus longtemps leur rôle de médiation et de promotion de la musique et de l'orchestre.

Le numérique permet de combiner avantageusement texte, image et son. Par exemple, avoir un extrait de partition peut être intéressant, mais s'avère fort peu utile pour les nombreuses personnes qui sont incapables de lire la musique. On a donc intégré dans les nouvelles notes des extraits musicaux avec partition dont on peut suivre la progression grâce à un simple jeu de coloration des notes musicales.

Ces outils ont d'abord été conçus pour le public de l'OSM, mais dans le cadre du projet de recherche, ils sont offerts gratuitement sur Internet.