L'intégration scolaire d'élèves d'origine haïtienne du secondaire, arrivés au Québec après le séisme survenu en Haïti en janvier 2010



À la suite du séisme survenu en Haïti en janvier 2010, plusieurs familles ont trouvé refuge à Montréal.

Très rapidement, les milieux scolaire et communautaire ont exprimé leur préoccupation à l'égard des enfants issus de ces familles et ont signalé la nécessité d'identifier leurs besoins et de mobiliser les ressources appropriées pour favoriser leur intégration scolaire et sociale. En réponse à cette préoccupation, cette recherche a documenté le cheminement socioscolaire d'une quarantaine d'élèves de 13 à 20 ans, orientés en classe d'accueil, en classe régulière, en cheminement particulier ou au secteur de l'éducation des adultes. Des entretiens individuels ont été réalisés avec es derniers, 22 parents, 8 acteurs scolaires et 9 intervenants communautaires et psychosociaux.

La recherche attire l'attention sur l'hétérogénéité des profils socio-familiaux et scolaires des élèves.

Les résultats font ressortir la grande résilience des jeunes qui essaient de surmonter les deuils, traumas et séparations familiales entrainées par le séisme, en s'investissant dans leur projet scolaire. Plusieurs ont pu remarquablement s'intégrer à l'école québécoise. D'autres présentent un cumul de vulnérabilités : stress d'acculturation; problèmes d'adaptation liés aux deuils, traumas et séparations familiales; précarité socioéconomique; difficultés scolaires ou démotivation suite à un important déclassement scolaire.

La recherche attire l'attention sur l'hétérogénéité des profils socio-familiaux et scolaires des élèves. À cet égard, il serait important d'adopter une approche différenciée qui n'enferme pas l'élève ou son groupe ethnoculturel/social dans des catégories préétablies. Il y aurait notamment lieu de revoir les processus d'orientation et de (dé) classement qui semblent être appliqués de manière systématique sans réelle prise en compte des antécédents scolaires des élèves.

Chercheure principale

Gina Lafortune, Université du Québec à Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : janvier 2015