L'éternelle énigme de la famille



La famille n'est pas à l'abri des bouleversements de notre époque. Au contraire, elle constitue une caisse de résonance où se répercute l'évolution des mœurs et des changements politiques, sociaux et économiques. L'équipe de recherche en partenariat Familles en mouvance et dynamiques intergénérationnelles, dirigée par Françoise-Romaine Ouellette de l'Institut national de la recherche scientifique, mobilise des expertises scientifiques, d'action publique et d'intervention communautaire pour favoriser l'avancement des connaissances sur les dynamiques familiales et l'évolution des rapports entre les familles, la société civile et l'État.

Les travaux de cette équipe de recherche sont ancrés dans les débats publics. Ils constituent donc un espace de travail et de délibération très ouvert, axé sur les retombées de recherche qui aident à comprendre, à penser et à débattre.

Des membres du Partenariat ont notamment publié un document intitulé Pour agir : comprendre les solidarités familiales – La recherche : un outil indispensable. Ce recueil de fiches synthèses s'intéresse à la question des solidarités familiales, qui devient de plus en plus un enjeu politique. Par ailleurs, cette équipe assure la mise à jour continue d'une banque de données bibliographiques en libre accès nommée Famili@, qui compte plus de 8 000 fiches portant sur la recherche sur la famille au Québec. Il s'agit là de la seule banque de données francophone en ligne portant sur la famille ; elle reçoit chaque année 6 000 visiteurs, en provenance de 77 pays.

En 2009, le Partenariat a organisé un séminaire public sous le thème Une adoption québécoise à la mesure de chaque enfant : est-ce possible ? Des intervenants des secteurs privé, public et communautaire y ont confronté leurs visions, parfois radicalement opposées. Les réflexions des chercheurs ont alimenté la préparation du dépôt d'un avant-projet de loi sur l'adoption et la délégation de l'autorité parentale.

De plus, les chercheurs ont publié des travaux sur les facteurs qui ont un impact sur la décision d'avoir un ou plusieurs enfants.

Les chercheurs se sont aussi engagés dans un débat sur l'encadrement légal des couples en union libre, à la suite du jugement rendu dans une cause devenue célèbre au Québec et qui remettait en question la constitutionnalité de certaines lois québécoises dans le cas d'une rupture entre conjoints non mariés.

Équipe

Familles en mouvance et dynamiques intergénérationnelles

Directrice

Françoise-Romaine Ouellette, Institut national de la recherche scientifique

Membres réguliers

  • Renée Dandurand, Institut national de la recherche scientifique
  • Marianne Kempeneers, Université de Montréal
  • Hélène Belleau, Institut national de la recherche scientifique
  • Benoît Laplante, Institut national de la recherche scientifique
  • Solène Lardoux, Université de Montréal
  • Carmen Lavallée, Université de Sherbrooke
  • Denise Lemieux, Institut national de la recherche scientifique
  • Alain Roy, Université de Montréal
  • Myriam Simard, Institut national de la recherche scientifique
  • Nathalie St-Amour, Université du Québec en Outaouais

Partenaires du milieu gouvernemental et paragouvernemental

  • Ministère de la Famille et des Aînés
  • Conseil de la famille et de l'enfance
  • CSSS Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent (CAU)
  • Institut de la statistique du Québec
  • Ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles

Partenaires du milieu communautaire

  • Confédération des organismes familiaux du Québec 
  • Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec 
  • Fédération québécoise des organismes communautaires Famille 
  • Regroupement inter-organismes pour une politique familiale au Québec