L'enseignement du vocabulaire auprès d'élèves de 4e année du primaire en contexte de classe ordinaire : évaluation d'un dispositif d'enseignement en fonction des caractéristiques des élèves



Parmi les pratiques pédagogiques susceptibles de pallier les difficultés des élèves relativement à leur maîtrise du français écrit, celles privilégiant un enseignement explicite et en profondeur du vocabulaire (c.-à-d. de la forme, du sens et des contextes d'utilisation des mots) font consensus dans le domaine de la recherche en éducation, contrairement aux pratiques qui privilégient l'utilisation de listes de mots que les élèves doivent mémoriser (ces dernières étant tout de même les plus répandues dans les milieux scolaires québécois).

Un enseignement explicite des diverses dimensions des mots favorise l'approfondissement du vocabulaire et l'apprentissage de l'orthographe.

En collaboration avec des enseignants et sur la base des recherches théoriques et empiriques recensées, nous avons créé et expérimenté un dispositif d'enseignement comprenant trois conditions, soit 1) l'utilisation de listes de mots à mémoriser, 2) un enseignement explicite et pluridimensionnel du vocabulaire et 3) une condition contrôle auprès de 243 élèves issus de 12 classes ordinaires de la 4e année du primaire. La passation d'un prétest et de post-tests nous a permis de vérifier les effets de ces trois conditions sur les performances à des épreuves de lecture, d'orthographe et de vocabulaire.

Les résultats obtenus montrent qu'un enseignement explicite des diverses dimensions des mots favorise l'approfondissement du vocabulaire ainsi que l'apprentissage de l'orthographe, et ce, auprès de tous les élèves de la classe ordinaire, peu importe leurs caractéristiques, et que le recours à des listes de mots à mémoriser ne constitue pas la pratique la plus efficace pour soutenir un tel apprentissage.

Les pratiques pédagogiques qui résultent de la présente recherche contribuent à l'intégration et à la mise en place d'activités dédiées explicitement au travail sur le vocabulaire auprès des élèves afin de favoriser leur appropriation de l'écrit dans le contexte de la classe ordinaire.

Chercheure principale

Rachel Berthiaume, Université de Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : juillet 2018