L'appropriation de la pédagogie par projet en tant que facteur contributoire à la réussite scolaire des élèves



Dans le contexte de la réforme actuelle en éducation, l'approche pédagogique par projet a été recommandée et mise en pratique dans certaines écoles primaires.

Ceci favoriserait l'acquisition de compétences disciplinaires et transversales, par la mise en place d'une approche multidisciplinaire, et contribuerait alors à la réussite de tous les élèves, incluant ceux qui ont des besoins particuliers.

Les résultats pourront favoriser la réflexion sur la mise en œuvre de cette démarche pédagogique.

Toutefois, les études déjà effectuées n'offrent pas beaucoup d'informations sur la façon dont se fait l'appropriation de cette démarche pédagogique par l'ensemble de l'école ni sur les conditions qui favoriseraient l'efficacité de cette appropriation.

Ce projet de recherche visait à examiner le processus d'appropriation par quelques équipes scolaires du primaire et à dégager les facteurs de succès de la mise en œuvre de cette démarche pédagogique. C'est pourquoi nous visions à observer dans un premier temps, l'appropriation et la mise en pratique de la pédagogie par projet, ainsi que l'appréciation que font de cette dernière les enseignants, les élèves, la direction de l'école et les parents; dans un deuxième temps, nous avons étudié le lien entre ces pratiques et le Projet éducatif de l'école. Cette recherche exploratoire et descriptive utilisant la méthode de cas multi-sites a sollicité la collaboration de cinq écoles primaires de la région de l'Outaouais.

Nous avons également examiné le fonctionnement de l'équipe scolaire et les textes des Projets éducatifs des écoles partenaires; dans des écoles qui disent avoir des pratiques collaboratives, on constate que l'appropriation de la pédagogie par projet semble se faire de façon plus harmonieuse. Au terme de cette recherche nous dégageons des conditions qui pourraient être mises en place afin de faciliter l'appropriation de cette démarche pédagogique. Nous espérons que les résultats qui seront transmis aux écoles pourront favoriser la réflexion sur la mise en œuvre de cette démarche pédagogique.

Chercheure principale

Ekaterini Lanaris, Université du Québec en Outaouais

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : mars 2008