Intégration scolaire et sociale des jeunes d'origine immigrée à Montréal



Notre recherche s'est penchée sur les relations entre l'école, les jeunes et la communauté dans les quatre territoires montréalais présentant les plus hauts taux de pluriethnicité, de défavorisation socioéconomique et d'immigration récente (5 ans au moins), soit Parc–Extension, Côte–des–Neiges, Saint-Laurent et Bordeaux–Cartierville.

Dans neuf écoles primaires et secondaires, notre équipe de recherche a fait le répertoire des mesures déployées par l'école, en collaboration avec différents partenaires de sa communauté, pour enrichir la vie parascolaire. Pas moins de 146 mesures en différents domaines ont été analysées, tels que le sport, le loisir, la culture, le développement des compétences, la réussite éducative et la liaison entre l'école et les parents, notamment ceux d'immigration récente. Notre analyse montre les attributs des initiatives qui favorisent l'intégration des jeunes à la société d'accueil.

Cette analyse montre les attributs des initiatives qui favorisent l'intégration des jeunes à la société d'accueil.

De façon particulière, notre recherche examine la stratégie d'intervenant de milieu école–communauté dans un des territoires et documente en quoi cet intervenant contribue positivement à l'expérience scolaire des jeunes. En outre, elle dépeint l'expérience scolaire et sociale de jeunes d'origine immigrée. En recourant aux notions de pauvreté situationnelle et générationnelle, elle met en relief les particularités de la pauvreté propres aux communautés ethnoculturelles. Enfin, les arrangements collaboratifs école–communauté à la base des mesures sont analysés en rapport avec les écrits scientifiques relatifs aux structures collaboratives intégratives et aux attributs de cohérence dans les interventions à multiples partenaires.

L'ensemble des résultats est discuté au regard de la triple mission de l'école : instruire, qualifier, socialiser, et au regard de la contribution actuelle et celle que pourrait avoir la collaboration école–famille–communauté à cette mission.

Chercheure principale

Angèle Bilodeau, Direction de santé publique de Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Volet 1 / 2 / 3

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : mai 2010