Impact des difficultés financières et de l'aide financière aux études, des bourses institutionnelles et des stages coopératifs sur la persévérance et la réussite scolaires à l'université



Le décrochage scolaire est un phénomène récurrent dans les universités québécoises.

Ainsi, 30 % des étudiants inscrits à un programme de baccalauréat environ sortiront de l'université sans diplôme. Bien que plusieurs recherches aient tenté de comprendre les facteurs explicatifs du décrochage scolaire à l'université, certaines questions demeurent. Par exemple, il a été établi que les difficultés financières influencent le décrochage scolaire, mais on ignore comment certains mécanismes de financement des études postsecondaires peuvent réellement influencer la persévérance et la réussite à l'université.

Les stages coopératifs ont un impact positif sur la persévérance scolaire.

C'est ainsi que la présente recherche s'est donné pour objectif d'analyser la relation entre l'aide financière aux études, les bourses institutionnelles et les stages coopératifs d'une part et la persévérance et la réussite scolaires à l'université d'autre part.

Les résultats de cette recherche montrent que les stages coopératifs ont un impact positif sur la persévérance scolaire. De plus, certaines sources de financement comme les bourses offertes selon le mérite influencent positivement la persévérance aux études. Cependant, les prêts du gouvernement du Québec semblent avoir un impact négatif sur la réussite à l'université. Cela est lié au fait que ces prêts contribuent à accroitre l'endettement étudiant.

Cette étude permet ainsi de comprendre que le système actuel de l'aide financière devrait faire l'objet de certaines reformes afin d'influencer positivement la réussite à l'université. Par exemple, afin de promouvoir la persévérance, le programme actuel de bourses selon le besoin pourrait être bonifié par des bourses en fonction de la réussite.

Chercheure principale

Valérie Vierstraete, Université de Sherbrooke

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : avril 2013