Impact des activités formelles de formation et d'encadrement pédagogiques sur les nouveaux enseignants des cégeps et leurs étudiants



Nous assistons depuis plusieurs années à une embauche massive de nouveaux enseignants au collégial.

Bien qu'encouragée, une formation à l'enseignement n'est pas exigée à l'embauche. Comment, dans un contexte d'austérité économique, assurer une insertion professionnelle réussie de ces nouveaux venus et faire en sorte qu'ils adoptent des pratiques d'enseignement centrées sur l'apprentissage, ceci dans le but de faire réussir le plus grand nombre? Pour ce faire, les universités et les cégeps offrent une variété de formations initiales et continues, mais l'inscription demeure libre et leur disponibilité et contenu varient fortement d'un établissement à l'autre. Mais dans quelle mesure ces formations permettent-elles vraiment aux cégeps d'atteindre leur but? C'est dans cette perspective que Louise Ménard et son équipe ont mesuré l'impact des activités de formation à l'enseignement et d'encadrement pédagogique sur le sentiment d'auto-efficacité enseignante des nouveaux enseignants des cégeps et sur la motivation et les stratégies d'apprentissage de leurs étudiants.

La formation et l'encadrement ont un impact sur le sentiment d'auto-efficacité des nouveaux enseignants.

Les résultats stipulent que la formation et, de façon plus importante, l'encadrement ont un certain impact sur leur sentiment d'auto-efficacité, mais qu'ils ne semblent pas en avoir sur la motivation et les stratégies d'apprentissage des étudiants. Ils révèlent aussi que les conditions d'insertion professionnelle sont jugées par plusieurs comme étant très difficiles. Par conséquent, il apparaît important de s'assurer que les novices soient encadrés dès leur entrée en carrière et qu'ils le soient de manière adéquate.

Il faut également revoir les formations à l'enseignement supérieur, dans le but de former des enseignants qui auront un impact positif sur la motivation et les stratégies d'apprentissage des étudiants et poursuivre la recherche sur le sujet. Finalement, les conditions d'insertion seraient à réviser afin de favoriser une réelle intégration et application de la formation à l'enseignement des nouveaux venus.

Chercheure principale

Louise Ménard, Université du Québec à Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Annexes

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : juillet 2012