JEu me questionne : bonification et validation scientifique



La demande d'aide chez les joueurs à risque et pathologiques constitue un processus complexe qui soulève la nécessité de développer des modalités d'intervention novatrices et mieux adaptées aux besoins de cette clientèle.

De plus, pour favoriser l'utilisation des ressources, une attention mérite d'être accordée au contenu des publicités de traitement afin de rendre celles-ci plus pertinentes aux yeux des joueurs en difficulté.

Les résultats mettent en lumière l'importance pour les joueurs de diffuser de l'information sur les problèmes de jeu.

Ce projet de recherche vise, d'une part, à approfondir les connaissances sur le processus de demande d'aide des joueurs en s'intéressant à leur point de vue quant au contenu à privilégier pour élaborer des publicités de traitement efficaces.

D'autre part, cette recherche évalue de manière rigoureuse l'efficacité d'un nouveau programme de traitement auto-administré intitulé JEu me questionne (JMQ). JMQ consiste en un programme flexible et convivial qui permet aux joueurs, à risque et pathologiques, de cheminer à leur rythme en complétant un manuel d'autotraitement et des entrevues motivationnelles à distance avec un intervenant.

Les résultats mettent d'abord en lumière l'importance pour les joueurs de diffuser de l'information sur les problèmes de jeu afin de favoriser la reconnaissance du problème et la consultation. Plusieurs éléments concernant le contenu des publicités pour promouvoir les traitements sont suggérés par les joueurs. Ces éléments, parfois contradictoires entre eux, mériteraient de faire l'objet de recherches futures pour en évaluer l'efficacité et les effets délétères possibles.

En regard du programme JMQ, les résultats montrent son efficacité à réduire la gravité des problèmes de jeu et l'ampleur des habitudes de jeu des joueurs problématiques. Ces gains thérapeutiques sont observables à court et moyen terme, ce qui permet de considérer l'ajout de ce traitement au sein de l'offre de services destinés à cette clientèle.

Chercheure principale

Isabelle Giroux, Université Laval

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : novembre 2015