Favoriser l'attachement en famille d'accueil



Les enfants placés en famille d'accueil sont particulièrement vulnérables. Pourtant, peu d'études ont été faites sur leur développement et leur adaptation à ce nouveau milieu.

Karine Dubois-Comtois, chercheure au Département de psychologie de l'Université du Québec à Trois-Rivières, déplore le peu d'importance que l'on accorde aux enjeux relationnels en cause. Selon la théorie de l'attachement, un enfant se développe en fonction du lien d'attachement créé avec un parent ou un adulte jouant ce rôle. À partir de cette relation, il apprend à faire confiance aux autres, à avoir confiance en lui-même et à explorer le monde.

Une trousse de formation à l'intervention relationnelle a été rendue disponible grâce à un partenariat avec l'Association des centres jeunesse du Québec.

Pour aider les familles d'accueil à bien jouer ce rôle, la chercheure s'est fondée sur cette théorie et a développé une méthode d'intervention relationnelle qui consiste à se rendre dans le milieu familial, où des activités sont organisées et filmées. Par la suite, on visionne la vidéo avec le parent d'accueil, et des commentaires positifs sont émis à l'égard de ce qu'il fait de bien. L'accent est mis sur les bons moments et sur les répercussions positives des comportements du parent sur le développement de l'enfant.

Cette approche a fait l'objet d'un chapitre dans un ouvrage publié aux Presses de l'Université du Québec et d'un article paru dans la Revue québécoise de psychologie. Une conférence a aussi été présentée sur ce sujet lors de la 15e Journée annuelle de l'Association québécoise pour la santé mentale des nourrissons et à 14 reprises dans le cadre de congrès nationaux et internationaux.L'objectif est de renforcer la sensibilité du parent d'accueil à l'égard des besoins de celui-ci. Une trousse de formation à l'intervention relationnelle a été rendue disponible aux intervenants des centres jeunesse et des centres de santé et de services sociaux grâce à un partenariat avec l'Association des centres jeunesse du Québec.