Famille, réseaux et persévérance au collégial



Nous avons entrepris un projet de recherche original et ambitieux en collaboration avec les cégeps Lionel-Groulx, de Sherbrooke et du Vieux-Montréal.

Ce rapport conclut la première phase de ce projet qui aborde la question de la persévérance des étudiantes et étudiants « à risque » au collégial selon une perspective peu courante, celle des réseaux sociaux et de l'interaction entre les différents calendriers d'événements (familial, amoureux, scolaire, professionnel, résidentiel) qui construisent le passage à la vie adulte.

C'est important de comprendre la dynamique des trajectoires et des réseaux au collégial.

Les études collégiales ont ceci de particulier qu'elles correspondent en général avec la période où les réseaux des individus sont les plus étendus et diversifiés et où ils sont soumis à des recompositions intensives susceptibles à leur tour d'influencer le cheminement scolaire. Plusieurs recherches ont montré l'importance de l'environnement familial et des réseaux dans la persévérance aux études, mais la faible compréhension des dynamiques en cause fait en sorte que la prise en compte de ces facteurs dans le cadre de l'intervention est encore peu développée.

Dans le but de faire avancer les connaissances dans ce domaine ainsi que la réflexion sur les moyens de les traduire dans des moyens d'action directement utiles pour les collèges, cette étude poursuit trois objectifs : 1. Décrire la dynamique des trajectoires et des réseaux des étudiantes et étudiants du collégial; 2. Comprendre l'articulation entre ces dynamiques et le sens qui est conféré par les jeunes à leurs décisions d'orientation, de poursuite ou d'interruption d'études. Détailler cette compréhension selon trois paramètres : profil à risque ou non, localisation géographique du collège et genre; 3. À partir d'un travail préalable d'inventaire des mesures d'aide aux étudiantes et étudiants éprouvant des difficultés dans leur parcours scolaire (à risque), définir des pistes d'action qui tiendront compte des résultats de l'enquête et pourront transiter par ces diverses modalités pour un transfert des connaissance efficace dans le milieu.

Chercheur principal

Sylvain Bourdon, Université de Sherbrooke

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : mars 2007