Face aux désastres : prévenir et reconstruire



Des désastres de l'ampleur du tsunami qui a frappé le Japon en mars 2011 soulèvent inévitablement deux questions : comment reconstruire efficacement et rapidement, et comment devenir moins vulnérable face à d'autres catastrophes naturelles. L'Observatoire universitaire de la vulnérabilité et la reconstruction durable, dirigé par Gonzalo Lizarralde de l'Université de Montréal, travaille à consolider un observatoire qui se spécialisera dans l'évaluation et la réduction de la vulnérabilité en milieu urbain et dans la reconstruction à la suite de désastres. 

Les chercheurs de l'Observatoire sont issus des milieux de l'architecture, de la gestion de projets, de la planification urbaine, de la géographie humaine et de la gouvernance ; dans leur approche, ils reconnaissent que les difficultés que posent les projets de reconstruction sont souvent liées à une méconnaissance des processus complexes à mettre en œuvre pour réaliser des projets et du rôle des acteurs. Leurs travaux visent à favoriser le transfert des connaissances « Sud-Sud », notamment en ce qui concerne les liens fragiles qui existent entre la société, le cadre bâti (aménagement urbain et habitations) et l'environnement naturel. 

L'Observatoire organise un atelier de travail qui se tiendra en mars 2011, à Cuba, et qui comprendra des présentations, des séances de discussion et des visites de projets. Son objectif est de réduire la vulnérabilité et d'améliorer les processus de reconstruction en Haïti et dans certains pays d'Amérique latine en misant sur la participation de représentants cubains, latino-américains, indiens et européens. L'Observatoire espère ainsi repérer et modéliser les meilleures pratiques en matière de réduction de la vulnérabilité et d'amélioration de la reconstruction mises en place à Cuba – un pays dont l'expertise est reconnue dans ce domaine – et d'autres pays comme le Mexique, la Colombie et l'Inde. Les chercheurs souhaitent aussi examiner les modalités les plus appropriées au transfert des connaissances dans ces deux domaines.

Équipe

Observatoire universitaire de la vulnérabilité et la reconstruction durable

Directeur

Gonzalo Lizarralde, Université de Montréal

Membres réguliers

  • Lisa Bornstein, Université McGill 
  • Colin Davidson, Université de Montréal 
  • Kevin Gould, Université Concordia