Évaluer l'impact des mouvements sociaux



Les acteurs des mouvements sociaux peuvent-ils influer sur les décisions des institutions politiques et sociales ? 

Afin de répondre à cette question, le Groupe de recherche sur les institutions et les mouvements sociaux, dirigé par Pierre Hamel de l' Université de Montréal, a choisi d'explorer des enjeux conflictuels sur de multiples terrains, que ce soit celui de la transformation des régimes de citoyenneté dans les pays du Sud, le syndicalisme et les conflits liés au travail, l'immigration, la régulation urbaine et métropolitaine, les controverses sociotechniques ou l'environnement.

Les résultats de ces recherches ont été étayés dans plusieurs publications au cours des deux dernières années. Ils ont notamment fait l'objet de deux numéros de la revue Sociologie et sociétés intitulés Les mouvements sociaux au-delà de l'État et Les passeurs de frontières. Les chercheurs ont aussi publié des monographies, notamment l'ouvrage de Stéphanie Rousseau Women's Citizenship in Peru – The Paradoxes of Neopopulism in Latin America.

Les chercheurs ont aussi procédé à l'évaluation du projet pilote C-Vert, à la demande de ses initiateurs. Ce projet d'intervention dans le domaine de l'environnement a été mis en place en 2005 par la Fondation Stephen-R.-Bronfman. Il vise à favoriser l'intégration et la participation communautaire des jeunes de 14 à 16 ans de l'arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, à Montréal, qui se trouvent dans une situation vulnérable.

La démarche d'évaluation avait pour but d'éclairer la portée du projet pour les acteurs et pour le milieu. Le choix méthodologique a consisté à partir des points de vue énoncés par les principaux acteurs du projet. Autrement dit, la perspective dans laquelle chacun a inscrit son action a été jugée aussi importante que l'action elle-même. Ce rapport d'évaluation est disponible dans le site Internet du Groupe de recherche.

Équipe

Groupe de recherche sur les institutions et les mouvements sociaux

Directeur

Pierre Hamel, Université de Montréal

Membres réguliers

  • Marc Ancelovici, Université McGill 
  • Louis Guay, Université Laval 
  • Stéphanie Rousseau, Université Laval 
  • Barbara Thériault, Université de Montréal 
  • Jean-Guy Vaillancourt, Université de Montréal