Évaluation des impacts de la composante habitation à loyer modique de la Loi sur la Société d'habitation du Québec quant à la santé et au bien-être des ménages familiaux



Cette recherche avait pour objectif général de mesurer le bien-être et la santé des personnes seules et des familles qui vivent dans des habitations à loyer modique et ce faisant, de cerner l'impact d'habiter ce milieu de vie.

Montréal, ainsi qu'un centre urbain de taille moyenne, ont servi de terrain à l'enquête. Les travaux ont d'abord démontré que les ménages familiaux résidant en milieu d'habitations à loyer modique ont fréquemment des problèmes de santé, et ce, indépendamment qu'ils soient seuls ou avec des enfants. Il y a ainsi proportionnellement deux fois plus de personnes en situation de détresse psychologique sévère au sein des résidents de ce milieu que dans l'ensemble de la population québécoise.

Les ménages familiaux résidant en milieu d'habitations à loyer modique ont fréquemment des problèmes de santé.

Les travaux indiquent que le règlement d'attribution de ces logements atteint sa cible, car les caractéristiques socioéconomiques des ménages familiaux sondés correspondent effectivement à l'intention du législateur. L'habitation à loyer modique, par ses caractéristiques et sa situation dans l'espace urbain, contribue-t-elle alors au renforcement des inégalités ou au développement des capacités?

Les résultats de l'enquête de même que la recension des écrits semblent indiquer que le logement n'est pas la cause de la plupart des problèmes vécus par les habitants ; il en serait cependant le reflet, constituant ainsi une sorte de résumé des difficultés rencontrées. Il importe alors de mettre ce constat en lien avec la recension des écrits et l'analyse des politiques sociales d'autres pays comme la Grande-Bretagne et l'Italie. Subséquemment, l'enjeu de planifier et d'introduire en milieux défavorisés des interventions de proximité territoriale ressort comme une pratique de pointe prometteuse.

Chercheur principal

Paul Morin, Université de Sherbrooke

Résumé

Rapport de recherche

Annexes

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : décembre 2010