Évaluation de la mise en œuvre et des premières retombées de la Politique de reconnaissance et de soutien de l'action communautaire



La Politique de reconnaissance et de soutien de l'action communautaire (PRSAC) a été adoptée en juillet 2001 et rendue publique en septembre de la même année.

L'évaluation des processus de la mise en œuvre s'est donné comme point de départ et comme repères principaux les objectifs mêmes de la Politique dont les plus saillants sont :

Le respect de l'autonomie de l'action communautaire constitue le premier fondement de la Politique.

  • L'harmonisation des pratiques du gouvernement dans ses relations avec les organismes d'action communautaire, à partir de balises nationales;
  • La valorisation, la promotion et le soutien de l'action communautaire au sens large et plus spécifiquement de l'action communautaire autonome (ACA);
  • Le respect de l'autonomie de l'action communautaire au sens large, qui constitue de fait le premier fondement de la Politique;
  • Le renforcement et l'accroissement de l'ACA et, de façon plus particulière, la reconnaissance de sa spécificité par un accès au type de financement qui lui convient le mieux, soit le financement en appui à la mission globale;
  • La reconnaissance de la diversité de liens financiers avec l'État.

Les résultats de l'évaluation de la Politique sont présentés dans 9 études de cas effectuées dans différents secteurs de son application, ainsi que dans un rapport transversal. Tous ces résultats ont été objet d'échanges avec les acteurs clés. Les interprétations et conclusions présentées dans ce rapport sont cependant celles des chercheurs.

Chercheure principale

Deena White, Université de Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Version abrégée

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : mars 2008