Évaluation d'un programme de formation au jeu responsable offert aux détaillants de loterie vidéo et leurs employés



En côtoyant les joueurs au quotidien, les employés travaillant dans les établissements de jeu sont considérés comme des éléments clé afin de réduire les méfaits associés à une pratique excessive des jeux de hasard et d'argent.

Les programmes de formation au jeu responsable dispensés aux employés du jeu ont généralement pour but de les informer à propos des problèmes qui peuvent être associés au jeu et de la façon de les minimiser.

Les employés travaillant dans les établissements de jeu sont considérés comme des éléments clé.

Cette thèse comprend deux articles. Le premier présente les programmes de formation au jeu responsable offerts à travers le monde et recense les études empiriques menées afin d'en évaluer l'efficacité. Les résultats montrent que si plusieurs programmes de formation ont été implantés, très peu d'entre eux ont fait l'objet d'une évaluation rigoureuse. Les études menées suggèrent une efficacité de ces programmes à induire les attitudes désirées, à améliorer les connaissances et à modifier le comportement des employés formés. Le deuxième article évalue l'impact d'un programme de formation sur les connaissances, attitudes et comportements des employés à l'égard des joueurs de loterie vidéo. La formation « Au hasard du jeu-2 » a pour but d'informer les employés de loterie vidéo sur la façon d'aider les joueurs en difficulté et de les renseigner sur les ressources d'aide disponibles.

Un total de 826 employés ont complété un questionnaire auto-administré avant et après la formation;  456 employés ont été évalués de nouveau huit mois après la formation. Une mesure comportementale a de plus été utilisée. Un client-mystère a visité 82 établissements de loterie vidéo avant et après la formation. Nous avons constaté que les attitudes à l'égard des joueurs excessifs se sont améliorées significativement après la formation.

Les résultats révèlent aussi un changement au niveau comportemental : les employés du groupe expérimental offrent de l'aide plus souvent au client-mystère après la formation qu'avant. Au suivi, les résultats indiquent que les employés du groupe expérimental maintiennent une attitude plus positive et un certain niveau d'amélioration des connaissances. Toutefois, le changement au niveau comportemental n'est pas maintenu huit mois après la formation. La discussion soulève certaines recommandations afin de guider la recherche future et le développement des programmes de formation au jeu responsable.

Chercheure principale

Julie Dufour, Université Laval

Thèse

Appel de propositions

Dépôt de la thèse : janvier 2010