Évaluation d'implantation du programme Alcochoix+



Des données concernant le profil des usagers ainsi que des informations recueillies auprès des intervenants qui offrent le programme Alcochoix+.

Des répondants régionaux de huit régions ont permis d'atteindre les objectifs de l'étude :

Ce programme est attrayant auprès de la clientèle cible.

  1.  Respect du programme « officiel » : les intervenants doivent : (a) posséder des compétences en relation d'aide; (b) entretenir des croyances compatibles avec l'objectif de boire contrôlé et (c) avoir de l'intérêt pour ce type de programme.
  2. Comparaison du profil de la clientèle rejointe avec la clientèle cible : lors des formations d'intervenants, les formateurs devraient insister sur les critères d'admissibilité et s'assurer qu'ils sont compris de tous.
  3. Intégration du programme au réseau de soins et de services du Québec : parmi les obstacles évoqués, on retrouve la réorganisation des services en lien avec le mandat dépendances, le manque de communication entre les deux niveaux de service et le roulement de personnel.
  4. Satisfaction et pertinence de la formation : en attendant que toutes les régions aient leurs propres formateurs, des mesures transitoires pourraient être mises en place telles qu'assouplir le nombre de personnes exigées pour que les formateurs se déplacent dans une région, songer à un mécanisme de formation à distance ou encore un « coaching » régional.
  5. Obstacles à l'implantation et pistes de solution : Les trois principaux obstacles identifiés par les participants de l'étude sont : a) des lacunes au niveau de la publicité et de la promotion; b) le manque de ressources humaines et financières consacrées au programme et c) le roulement de personnel à tous les paliers.

En 2004, Alcochoix+ a été expérimenté dans quatre régions pilotes auprès de 112 usagers. Le programme est attrayant auprès de la clientèle cible et les commentaires reçus permettent d'en améliorer le contenu.

Chercheur principal

Louis-George Cournoyer, Université de Montréal

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : décembre 2009