Étudiante-chercheure étoile Septembre 2013



Marie-Pierre Bourdages-Sylvain

Étudiante au doctorat en sociologie
Université Laval


Publication primée : L'ethos contemporain du travail au Québec

Publiée dans : Chapitre du livre Vers une nouvelle conception de l'idéaltype du travailleur, Romaine Malenfant (dir), PUQ, 87-101
 

Résumé

« Le thème de l'ethos du travail – l'ensemble des caractères communs du travail dans une société donnée – a été traditionnellement analysé soit sous l'angle des significations de l'activité professionnelle, soit en termes de son importance. Ma recherche propose une démarche méthodologique unique permettant de nuancer bon nombre d'études sur l'ethos du travail, puisque j'allie des données qualitatives à un corpus d'entrevues. Ce chapitre témoigne du caractère dynamique de l'ethos du travail et des processus menant à sa transformation, montrant entre autres que la centralité et la finalité du travail sont des dimensions singulières différemment ébranlées par les événements vécus au travail et dans la vie privée. »

La question du changement de valeurs liées au travail est d'une grande pertinence sociale, puisqu'elle permet d'analyser sous un angle novateur les changements majeurs qui ont marqué le Québec au cours des dernières décennies. L'étude de Marie-Pierre Bourdages-Sylvain porte un regard éclairé sur une économie québécoise qui se démarque par une gestion de la production fondée sur les secteurs tertiaires et quaternaires ainsi qu'une organisation du travail fragmentée et flexible. De plus, les valeurs émergentes du travail au Québec sont marquées par l'arrivée d'une nouvelle génération de travailleurs, la hausse du niveau général d'éducation et l'importance singulière de la réalisation de soi. En s'intéressant aux valeurs du travail, on peut mieux étudier la coopération qui unit les travailleurs québécois ainsi que les mutations économiques, structurelles et culturelles auxquelles ils ont été et seront confrontés.