Étudiante-chercheure étoile Novembre 2014



Martina Chumova

Étudiante au doctorat en histoire
Université de Montréal


Publication primée : chapitre Le guide pratique Mieux vivre avec notre enfant : témoin des discours et représentations autour de l'allaitement au Québec (1977-2013)

Publiée dans : La promotion de l'allaitement au Québec. Regards critiques, Les éditions du remue-ménage, 05 - 2014

 

Résumé

 « Dès 1980, on distribue le guide parental Mieux vivre avec son enfant à tous les parents québécois lors de la naissance d'un enfant, dans le but de leur transmettre une information conforme au consensus médical, notamment sur l'alimentation et les soins à donner au nourrisson. D'un point de vue historique, ce guide pratique constitue l'outil idéal pour retracer l'évolution des discours de santé publique et des normes culturelles concernant la petite enfance. Or, jusqu'à maintenant, très peu de chercheurs se sont intéressés à ce guide parental. Sans nier que l'allaitement maternel est un comportement souhaitable ayant des retombées importantes sur la santé des populations, cette recherche met de l'avant qu'il est aussi une pratique ancrée dans les corps des femmes, dépendant des facteurs tels que le rapport des femmes à leur corps, les attitudes sociales face à l'allaitement en public, les conditions de travail des femmes, etc. »

Dans une période où plusieurs voix se sont élevées pour critiquer les discours de promotion centrés uniquement sur la transmission d'informations scientifiques relatives aux bienfaits de l'allaitement pour la santé du bébé, la recherche de Martina Chumova vise à montrer l'interaction des facteurs culturels, économiques et sociaux qui influencent l'allaitement. L'intérêt historique de son article provient du fait qu'elle analyse les éditions successives du guide « Mieux vivre avec notre enfant » afin de constater la fluctuation du discours sur l'allaitement selon les normes sociales de l'époque. En même temps, il représente un apport dans le domaine de la santé, en encourageant les intervenants à mieux replacer le discours de santé publique sur l'allaitement dans un contexte historique et culturel.