Étudiant-chercheur étoile Novembre 2012



Jean-François Harvey

Étudiant au doctorat en management et gestion des organisations
HEC Montréal


Publication primée : Managing organizational memory with intergenerational knowledge transfer

Publiée dans : Journal of Knowledge Management 16 (3), 400-417, (2012)
 

Résumé

« Cette étude de cas auprès d'infirmières du Québec s'intéresse au transfert intergénérationnel des connaissances tacites. Selon la littérature, ces connaissances personnelles (modèles mentaux, savoir-faire, habiletés) sont les plus difficiles à transférer. La croyance dominante demeure que la connaissance peut être codifiée et manipulée en vue de son transfert, et ne s'intéresse pas aux interactions entre les individus. La présente étude cherche à comprendre comment on peut créer des relations de proximité entre des individus de différentes générations et comment les interactions qui en découlent permettent de transférer les connaissances tacites ».

Dans le cadre de ses recherches, Jean-François Harvey s'intéresse donc à un problème d'actualité. Selon Statistique Canada, la proportion de personnes âgées de 65 ans et plus représentera de 23 à 25 % de la population en 2036, en comparaison à 14 % en 2009. Les nombreux départs à la retraite seront inévitablement accompagnés d'une perte considérable de connaissances. Et c'est afin d'éviter les dangers d'amnésie corporative que le transfert intergénérationnel des connaissances devient une question de survie. Toutefois, les exemples d'initiative fructueuse sont rares et seulement une organisation sur cinq possède un plan de transfert intergénérationnel des connaissances. L'étude de cas de Jean-François Harvey saura certainement inspirer les organisations à redéfinir le travail d'employés en fin de carrière et à susciter la réflexion et les interactions sociales avec les plus jeunes.